en partie ensoleillé
DE | FR
International
avion

Delta Airlines veut pénaliser ses employés non vaccinés

Afin de justifier sa décision, Delta Air Lines met en avant le fait que l'Agence américaine des produits alimentaires a donné lundi son feu vert sur le vaccin Pfizer/BioNTech
Afin de justifier sa décision, Delta Air Lines met en avant le fait que l'Agence américaine des produits alimentaires a donné lundi son feu vert sur le vaccin Pfizer/BioNTechdr

Une compagnie aérienne veut pénaliser ses employés non vaccinés

La compagnie américaine Delta Air Lines demande à son personnel non vacciné une contribution de 200 dollars par mois. Une décision qui aura probablement du mal à passer.
26.08.2021, 10:0126.08.2021, 15:46
Plus de «International»

Pour compenser le coût des hospitalisations de ses employés infectés par le Covid, une compagnie d'aviation utilise les grands moyen. Elle veut faire payer à ses employés une surcharge de 200 dollars par mois (environ 183 francs) à chacun de ses employés non vacciné. La nouvelle a été annoncée par le PDG de l'entreprise, Ed Bastian, dans un mémo interne mercredi.

«À compter du 1er novembre, les employés non-vaccinés inscrits au plan d'assurance santé de Delta seront soumis à un supplément mensuel de 200 dollars»
Ed Bastian, patron de Delta Air Lines

Il argumente en expliquant que «le séjour hospitalier moyen à cause du Covid-19 a coûté à la compagnie 40 000 dollars par personne»,. Il ajoute que tous les employés de la compagnie qui ont été infectés et ont dû être hospitalisés n'étaient pas complètement vaccinés. Cette contribution supplémentaire a pour objectif de compenser «le risque financier que fait peser pour l'entreprise la décision de ne pas se faire vacciner», précise par ailleurs le dirigeant.

Afin de justifier sa décision, Delta Air Lines met en avant le fait que l'Agence américaine des produits alimentaires a donné lundi son feu vert sur le vaccin Pfizer/BioNTech. «Nous sommes confiants dans la sûreté et l'efficacité du vaccin Pfizer qui a subi le même examen rigoureux que d'autres médicaments qui ont été approuvés pour traiter le cancer et les maladies cardiaques, ainsi que d'autres vaccins», ajoute ainsi la direction. (hkr)

La watson airlines vous montre ce qu'il se passe réellement dans les avions

Vidéo: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les talibans exécutent deux hommes dans un stade rempli de monde
Présentes dans le stade, les familles des victimes ont refusé de gracier les deux meurtriers comme elles en avaient le droit dans le cadre de la charia, la loi islamique. Cette pratique était déjà courante sous le premier régime des talibans.

Les autorités talibanes ont procédé jeudi dans un stade de football dans l'est de l'Afghanistan, à l'exécution en public de deux hommes condamnés pour meurtre.

L’article