assez dégagé
DE | FR
International
BBC

Elle dérape en direct sur la BBC

Vidéo: watson

Elle dérape en direct sur la BBC

On a connu les sujets de Charles III plus élégants.
07.12.2023, 14:4507.12.2023, 18:49
Plus de «International»

La tête légèrement penchée, le regard droit et noir, un air de défi... et un doigt d'honneur bien senti.

C'est avec ce geste peu cordial que la journaliste irano-britannique Maryam Moshiri a accueilli les téléspectateurs de la BBC hier. Elle est la présentatrice de BBC News Now et s'est fait prendre la main dans le sac (ou le doigt levé) alors que le décompte de lancement de son émission terminait. Malheureusement pour elle, et les centaines de milliers de personnes devant leur poste de télévision, il lui a fallu une poignée de secondes pour se rendre compte qu'elle était déjà en direct. Mais notons tout de même qu'en professionnelle avisée, elle a réussi bien vite à se ressaisir et enchainer avec les titres à venir.

Et la situation n'a pas manqué de faire réagir:

Celui qui en rigole:

Image

Et les complotistes qui s'en servent (à la manière #nobillag):

Image
Image
Image

La journaliste s'explique

Si la BBC n'a pas officiellement communiqué, la justification de la présentatrice est curieuse:

Alors si ce n'était pas une insulte directe à son caméraman, mais un véritable décompte comme elle l'affirme, on ne peut que lui suggérer de ne plus le terminer avec le majeur (ou de compter mieux). (hun)

Mais sinon, quelle est l'origine du doigt d'honneur? On vous raconte!

Vidéo: watson
Des mèmes sur l'automne, parce que c'est joli, l'automne:
1 / 16
Des mèmes sur l'automne, parce que c'est joli, l'automne:
source: watson
partager sur Facebookpartager sur X
Les fans de Beyoncé ont tout donné
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Son of a bitch»: Biden s'emporte contre Poutine, le Kremlin réagit
Le président américain Joe Biden a qualifié son homologue russe Vladimir Poutine de «salopard cinglé» pendant une rencontre à San Francisco avec des donateurs du parti démocrate.

Par le passé, Joe Biden avait déjà traité le président russe de «boucher» et de «criminel de guerre».

L’article