DE | FR

Une attaque à la grenade a fait plusieurs victimes en Birmanie

Une attaque à la grenade contre un rassemblement de soutien à la junte a eu lieu dans la ville de Tachilek, en Birmanie, et a fait deux morts et 38 blessés.
01.02.2022, 18:5001.02.2022, 18:52

Le bilan de l'attaque est encore provisoire, mais on compte au moins deux personnes tuées et 38 blessées mardi soir, après une attaque à la grenade dans l'est de la Birmanie.

Le rassemblement de soutien à la junte avait lieu le jour du premier anniversaire du coup d'Etat militaire, a-t-on indiqué de source officielle.

Deux grenades ont été lancées à la mi-journée en direction de la foule qui revenait de ce rassemblement dans la ville de Tachilek, a déclaré à l'Agence France-presse (AFP) un responsable des forces de sécurité ayant requis l'anonymat, confirmant ainsi une information donnée initialement par des médias locaux. (mbr/ats)

Vous n'avez rien suivi à la sordide «affaire Maëlys»? On vous explique tout

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Polonais à bout de souffle dans leur aide aux réfugiés ukrainiens
La Pologne est le pays qui accueille le plus de civils fuyant l'Ukraine, mais le gouvernement ne finance pas cette mobilisation citoyenne. Trois mois après le début du conflit, la population est à bout de souffle.

Depuis le début du conflit, 6 millions d’Ukrainiens ont fui la guerre. 3,3 millions d'entre eux sont partis en Pologne, faisant du pays celui qui accueille le plus de réfugiés. Dans son journal télévisé du 22 mai, Arte alerte sur la situation: 90% de la mobilisation et de l’aide sont apportées par la société civile, les particuliers et les entreprises. Ils soutiennent les Ukrainiens à bout de bras avec ce qu’ils ont, c'est-à-dire leur temps, leur énergie et leur argent.

L’article