DE | FR

Une affaire semblable à celle de George Floyd secoue le Michigan

Des militants se mobilisent pour Patrick Lyoya à Grand Rapids, dans le Michigan. Le jeune afro-américain, âgé de 26 ans, avait été abattu après s'être battu avec un officier à la suite d'un contrôle routier le 4 avril.
Des militants se mobilisent pour Patrick Lyoya à Grand Rapids, dans le Michigan. Le jeune afro-américain, âgé de 26 ans, avait été abattu après s'être battu avec un officier à la suite d'un contrôle routier le 4 avril.Image: sda
Une des quatre vidéos du drame, survenu le 4 avril, montre un policier blanc allongé sur le dos de Patrick Lyoya, un afro-américain âgé de 26 ans, avant qu'il ne lui tire dans la tête.
14.04.2022, 05:2014.04.2022, 06:39

Plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés mercredi soir à Grand Rapids, dans le Michigan (nord des Etats-Unis), après la publication de vidéos montrant la mort d'un jeune homme noir, tué par un policier blanc.

Une altercation entre Patrick Lyoya et le policier avait éclaté après un contrôle routier et, peu avant le tir, les deux hommes semblaient se débattre au sol pour prendre le contrôle du pistolet électrique du policier. Le nom de ce dernier n'a pas été révélé.

Selon des images de l'antenne locale de la chaîne ABC, plusieurs dizaines de personnes s'étaient rassemblées dans le centre-ville de Grand Rapids, une agglomération du Michigan de quelque 200 000 habitants. Les manifestants portaient des pancartes «Black Lives Matter» («les vies noires comptent») et scandaient «pas de justice, pas de paix».

«Je considère cela comme une tragédie. La perte d'une vie, quelles que soient les circonstances, est triste, et je sais que cela aura un impact sur notre ville.»
Le chef de la police de Grand Rapids, Eric Winstrom

Policier placé en congé

La société américaine a été secouée ces dernières années par les décès d'hommes noirs tués par des policiers, particulièrement après qu'un policier blanc à Minneapolis se soit agenouillé sur le cou de l'Afro-Américain George Floyd en 2020.

Les images de la mort de George Floyd, dans la rue face contre terre, et après qu'il eut maintes fois répété ne plus pouvoir respirer, avaient choqué dans le monde entier. Son nom était ainsi devenu, aux côtés d'autres, un emblème du mouvement Black Lives Matter lors des grandes manifestations antiracistes de 2020.

Le policier à Grand Rapids a été placé en congé payé en attente des résultats de l'enquête menée par la police de l'Etat du Michigan, a déclaré Eric Winstrom. (ats/jch)

Un peu de légèreté: Roger Federer promeut la Suisse avec Anne Hathaway

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A Boutcha, Sanna Marin tourne définitivement le dos à Poutine
Depuis qu'elle porte sur ses épaules la candidature de son pays à l'Otan, la première ministre finlandaise a tous les regards européens braqués sur elle. Cette semaine, Sanna Marin a tourné encore plus le dos à Vladimir Poutine en rejoignant Zelensky, sur le terrain, en Ukraine. Et elle dénonce.

Elle paraît loin l'époque où la Finlande se contentait de jouer l'arbitre indispensable entre la Russie et l'Occident. Depuis que le pays a officialisé sa candidature à l'Otan, tout s'accélère et sa légendaire neutralité s'effrite à grande vitesse. Gilet pare-balles, fringues casuals, pupilles graves, Sanna Marin, 36 ans, a déambulé ces dernières heures à Kiev, Boutcha et Irpin.

L’article