International
Black Lives Matter

Derek Chauvin plaide coupable d'avoir violé les droits de George Floyd

Derek Chauvin plaide coupable d'avoir violé les droits de George Floyd

FILE - Former Minneapolis police Officer Derek Chauvin addresses the court as Hennepin County Judge Peter
Il s'agit de la première fois que l'homme de 45 ans reconnaît des torts dans cette affaire.Image: sda
L'ancien policier n’avait jusque-là jamais admis aucun tort dans la mort de l’Afro-Américain. Mercredi, pour la première fois, il a plaidé coupable de violation des droits constitutionnels de sa victime.
15.12.2021, 17:05
Plus de «International»

Condamné pour le meurtre de l'Afro-Américain George Floyd à Minneapolis, Derek Chauvin a reconnu ses torts. Mercredi, il a plaidé coupable d'avoir violé les droits constitutionnels de sa victime.

Cette décision intervient dans des poursuites parallèles au procès conclu au début de l'été. Plaider coupable dans ce dossier devrait permettre à l'ancien policier d'éviter un nouveau procès. Selon le procureur, relayé par le New York Times, la peine pourrait être de 25 ans de prison, servie en même temps que sa première condamnation. En outre, il passerait deux ans et demi de plus en prison.

Pour rappel, le policier s'était agenouillé pendant près de 10 minutes sur le cou de George Floyd au cours d'une interpellation. Filmée, la scène avait entraîné les plus grandes manifestations antiracistes depuis des décennies aux Etats-Unis. (jch/asi)

Minneapolis commémore George Floyd
1 / 6
Minneapolis commémore George Floyd
Des centaines de personnes se sont rassemblées à Minneapolis.
partager sur Facebookpartager sur X
Avec ceux qui vivent les micro-agressions
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Ukraine a trouvé comment faire mal à Orban
L'Ukraine a coupé une grande partie de l'accès au pétrole russe à la Hongrie. A Budapest, le gouvernement d’Orban craint désormais une grave crise énergétique.

Les relations entre la Hongrie et l'Ukraine sont au plus bas. Kiev critique depuis longtemps le gouvernement de Budapest pour son parti pris en faveur de la Russie. Le Premier ministre hongrois Viktor Orban s'est récemment rendu à Moscou pour rencontrer le chef du Kremlin, s'attirant à nouveau les foudres du gouvernement ukrainien. Les nouvelles sanctions de l'Ukraine à l'encontre de la Russie constituent un potentiel conflit supplémentaire.

L’article