faible pluie
DE | FR
International
Brésil

Brésil: Lula reçoit un soutien de poids pour le 2e tour

Elections au Brésil: Lula reçoit un soutien de poids pour le 2e tour

Brazil's former President Luiz Inacio "Lula" da Silva, who is running for reelection, flashes thumbs up after giving a statement to the media in Sao Paulo, Brazil, Monday, Oct. 3, 2022. Da S ...
L'ancien président du Brésil, Luiz inacio da Silva dit «Lula», est à nouveau candidat au poste suprême, face à Jair Bolsonaro. Image: sda
Lors des votes du premier tour, dimanche, Lula a obtenu 48,4% des voix, devant Bolsonaro, dont le score a été meilleur que prévu, avec 43,2%.
06.10.2022, 05:0007.10.2022, 04:01

La sénatrice de centre droit Simone Tebet, très courtisée après avoir obtenu le troisième score du premier tour de la présidentielle brésilienne (4% des voix), a annoncé mercredi son soutien à Lula (gauche) face à Jair Bolsonaro (extrême droite). Le candidat de gauche a également reçu le soutien de l'ancien président Fernando Henrique Cardoso.

«Je voterai pour Luiz Inacio Lula da Silva car je reconnais en lui un engagement pour la démocratie et la Constitution que je ne reconnais pas chez le président» Bolsonaro. Je ne voterai pas blanc, être neutre serait pécher par omission.»
Simone Tebet

La sénatrice, qui pèse près de cinq millions de voix, a toutefois critiqué l'ancien président de gauche (2003-2010) pour avoir «appelé au vote utile sans présenter de propositions concrètes face aux vrais problèmes du Brésil».

Mais elle a surtout tiré à boulets rouges sur le bilan de Jair Bolsonaro. «Ces quatre dernières années, le Brésil a été abandonné à la haine et la discorde. Le déni a retardé l'achat de vaccins (anticovid), les armes ont pris la place des livres», a lancé cette avocate de formation.

L'an dernier, elle avait joué un rôle central dans la Commission d'enquête du Sénat qui a rendu un rapport accablant sur la façon dont le gouvernement a géré la pandémie.

Lula a enregistré un autre soutien de poids mercredi: celui de son prédécesseur à la présidence Fernando Henrique Cardoso (centre droit, 1995-2002). Une semaine avant le premier tour, «FHC» avait appelé à voter «pour la démocratie», mais n'avait pas cité le nom de l'ex-président de gauche. (ats/jch)

Deux pêcheurs trichent à un concours et se font prendre en flag'

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment Poutine veut «faire geler» les Ukrainiens
Le froid glacial menace les Ukrainiens qui sont privés d'électricité et d'eau courante. La population risque de connaître la plus grande épreuve depuis le début de la guerre. Explications.

La première neige est tombée en Ukraine à la mi-novembre. L'hiver arrive. Mais la joie des batailles de boules de neige et des illuminations de Noël reste limitée. C'est un hiver en guerre: outre les missiles russes, les Ukrainiens sont désormais menacés par des journées glaciales sans électricité ni eau courante.

L’article