DE | FR

La première ministre d'Irlande du Nord annonce sa démission

epa09165635 (FILE) - First Minister of Northern Ireland Arlene Foster departs the Cabinet Office following an emergency Cobra meeting on the coronavirus in London, Britain, 09 March  2020 (reissued 28 April 2021). Arlene Foster on 28 April 2021 in a statement announced she will be stepping down as Democratic Unionist Party (DUP) party leader on 20 May and as First Minister of Northern Ireland by the end of June.  EPA/ANDY RAIN *** Local Caption *** 55939308

Image: sda

Le départ de Arlene Foster laisse un vide à la tête du gouvernement local, partagé avec les républicains depuis l'accord de paix qui a mis fin en 1998 à trois décennies de violences.



En raison des tensions créées par le Brexit en Irlande du Nord, la cheffe du gouvernement local, l'unioniste Arlene Foster, a annoncé sa démission. Visée par une fronde au sein de son parti, le DUP (Parti unioniste démocrate), elle a annoncé qu'elle en quitterait la tête fin mai, puis son poste de cheffe du gouvernement local fin juin.

Après avoir bloqué, pendant longtemps, les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, Arlene Foster n'avait pas réussi à empêcher l'instauration d'une frontière douanière entre l'Irlande du Nord et l'île de Grande-Bretagne. Une décision à l'origine de la colère des partisans de l'appartenance au Royaume-Uni et de violentes émeutes début avril, rapporte le Times.

"Le futur de l'unionisme et de l'Irlande du Nord ne pourra être trouvé dans la division"

Arlene Foster

Pendant les négociations sur le Brexit, le DUP au Parlement de Londres, qui assurait une fragile majorité au gouvernement de Theresa May, lui avait permis de peser sur les négociations avec Bruxelles. Le parti se prononçant pour une séparation claire et nette avec l'UE.

Déclaration de Arlene Foster sur sa démission

abspielen

Vidéo: YouTube/Democratic Unionist Party

Mais après la victoire écrasante des conservateurs de Boris Johnson aux législatives de 2019, qui a mis fin au rôle du DUP, Arlene Foster n'avait pu empêcher la mise en place de contrôles douaniers entre l'Irlande du Nord et la Grande-Bretagne. (ga)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Nouvelle poussée de violences en Irlande du Nord

De nouvelles émeutes ont éclaté, mercredi soir, à Belfast, dans la capitale d'Irlande du Nord, où un bus a été incendié.

Le premier ministre britannique, Boris Johnson, a déclaré être «profondément inquiet» face à des scènes de violences en Irlande du Nord. La police, à Belfast, a été attaquée et des bombes artisanales ont été lancées de part et d'autre des camps de militants qui s'affrontent. Les incidents ont eu lieu entre un quartier catholique et un autre protestant.

Les forces de l'ordre ont demandé à la population d'éviter plusieurs quartiers de la ville où des rassemblements avaient lieu. Elle confirme …

Lire l’article
Link zum Artikel