DE | FR

L'UE et le Royaume-Uni trouvent un accord sur la pêche

Bild

Image: Shutterstock

L'Union européenne (UE) et le Royaume-Uni sont parvenus mercredi à un accord de principe sur les captures par leurs navires de pêche dans les stocks de poissons gérés conjointement pour 2021.



L'accord garantit les droits de pêche des flottes de l'UE et du Royaume-Uni dans les eaux de l'UE et du Royaume-Uni jusqu'à la fin de 2021. Il fixe le total admissible des captures (TAC) pour 75 stocks de poissons partagés pour 2021, ainsi que pour certains stocks d'eau profonde pour 2021 et 2022, a précisé la Commission européenne.

Il clarifie également les limites d'accès pour les espèces hors quotas. La signature de l'accord est attendue dans les prochains jours. Elle permettra également aux deux parties de procéder à des échanges de quotas.

La pêche a été le point le plus dur de la négociation de l'accord commercial post Brexit conclu entre l'UE et le Royaume-Uni. Les prises des pêcheurs de l'UE dans les eaux britanniques pèsent quelque 650 millions d'euros chaque année. (ats/afp)

Pour sauver ses chiens, une femme s'attaque à un ours à mains nues

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les ultras de l'accord-cadre veulent leur revanche face au Conseil fédéral

Remontés contre le Conseil fédéral, les parlementaires déçus par l'abandon de l'accord-cadre, attendent avec impatience l'ouverture de la session d'été du Parlement, lundi 31 mai à Berne. Ils tenteront vaille que vaille de relancer les négociations avec Bruxelles.

Sept ans de négociations. Seize en comptant très large. Et tout ça pour quoi? Pour rien. Le Conseil fédéral a lâché l’affaire. Il n’y aura pas d’accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne. Cette annonce, mercredi, glissée après le point Covid comme un vulgaire divers qu’on expédie en fin de séance, énerve, exaspère, indigne dans les rangs du Parlement. Des élus le voulaient tant, cet accord censé ramasser en une seule portée la marmaille bilatérale. Ils …

Lire l’article
Link zum Artikel