DE | FR

L'UE et le Royaume-Uni trouvent un accord sur la pêche

Image: Shutterstock
L'Union européenne (UE) et le Royaume-Uni sont parvenus mercredi à un accord de principe sur les captures par leurs navires de pêche dans les stocks de poissons gérés conjointement pour 2021.
02.06.2021, 21:38

L'accord garantit les droits de pêche des flottes de l'UE et du Royaume-Uni dans les eaux de l'UE et du Royaume-Uni jusqu'à la fin de 2021. Il fixe le total admissible des captures (TAC) pour 75 stocks de poissons partagés pour 2021, ainsi que pour certains stocks d'eau profonde pour 2021 et 2022, a précisé la Commission européenne.

Il clarifie également les limites d'accès pour les espèces hors quotas. La signature de l'accord est attendue dans les prochains jours. Elle permettra également aux deux parties de procéder à des échanges de quotas.

La pêche a été le point le plus dur de la négociation de l'accord commercial post Brexit conclu entre l'UE et le Royaume-Uni. Les prises des pêcheurs de l'UE dans les eaux britanniques pèsent quelque 650 millions d'euros chaque année. (ats/afp)

Pour sauver ses chiens, une femme s'attaque à un ours à mains nues

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Droit de vote des étrangers: la France va encore une fois se déchirer
Un député macroniste veut accorder le droit de vote aux étrangers extra-européens aux élections locales françaises. La proposition vaut principalement pour les personnes originaires du Maghreb et d'Afrique subsaharienne. Pionnière, la Suisse romande n'en est pas moins sujette au conflit en ce domaine identitaire.

La troisième tentative sera-t-elle la bonne? Le droit de vote des étrangers aux élections locales en France revient sur la table des propositions qui ont toutes les chances de faire valdinguer la vaisselle républicaine. L’idée est portée par le député macroniste Sacha Houlié. Depuis 1992, seuls les ressortissants de l’Union européenne vivant en France peuvent voter aux scrutins municipaux. Les Britanniques, Brexit oblige, ne le peuvent plus.

L’article