DE | FR

Evacuation en Nouvelle-Zélande et alerte au tsunami dans le Pacifique

Bild

Un tremblement de terre a secoué les Kermadec, un territoire Néozélandais pas habité. Cette secousse a provoqué un tsunami qui menacerait de nombreuses îles.



Une alerte au tsunami dans toute la région du Pacifique a été émise, vendredi, après un séisme de magnitude 8,1 à proximité des Kermadec. Ces îles inhabitées du Pacifique font partie de la Nouvelle-Zélande.

Les services d'urgence néo-zélandais ont ordonné l'évacuation de zones côtières sur de longues portions de la partie septentrionale de la Nouvelle-Zélande (l'île du Nord):

«Les gens se trouvant près de la côte dans les zones suivantes doivent immédiatement se rendre dans les hauteurs les plus proches, hors de toutes les zones d'évacuation, ou aussi loin que possible à l'intérieur des terres. Ne restez pas chez vous!»

Le séisme n'a, semble-t-il pas, fait de victimes. Il s'est produit à un millier de kilomètres de là, selon l'observatoire américain USGS. Il a ajouté que des vagues de plus petites tailles, étaient aussi susceptibles d'atteindre des pays aussi éloignés de l'épicentre du tremblement de terre, que le Japon, la Russie et le Mexique, ainsi que les rives de l'Amérique du Sud.

Le Centre d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique (PTWC), situé à Hawaï, a averti que des vagues, pouvant atteindre jusqu'à trois mètres de haut, pouvaient toucher le Vanuatu et le territoire français de Nouvelle-Calédonie. (jah/ats)

Plus d'articles «Actu»

Le manque de sport accroit le risque de décès du Covid

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Joe Biden envoie une délégation américaine non officielle à Taïwan

Link zum Artikel

Sofagate: le Parlement européen exige la fin des «querelles»

Link zum Artikel

Levées d'alertes au tsunami à travers le Pacifique

Les autorités locales ont décidé la levée de l'alerte au tsunami, qui avait contraint l'évacuation des populations suite à un séisme. La vague la plus haute, d'un mètre, a touché la Nouvelle-Calédonie, sans faire de dégâts.

Les alertes au tsunami à travers le Pacifiques étaient levées les unes après les autres vendredi. Des dizaines de milliers d'habitants des zones côtières de Nouvelle-Calédonie, de Nouvelle-Zélande, du Vanuatu et d'autres îles avaient été évacué vers les hauteurs et l'intérieur des terres.

Un séisme de magnitude 8,1 est survenu à proximité des Kermadec, des îles inhabitées du Pacifique qui font partie de la Nouvelle-Zélande. Ce tremblement de terre, qui a frappé à 08h28 heure locale (20h28 …

Lire l’article
Link zum Artikel