DE | FR

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Protesters hold Tibetan flags during a protest against Beijing 2022 Winter Olympics by activists of the Tibetan Youth Association in Europe front of the International Olympic Committee, IOC, headquarters in Lausanne, Switzerland, Wednesday, February 3, 2021. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Ce ne serait pas la première fois que les Etats-unis boycottent des JO. Image: KEYSTONE

Les Etats-Unis ont annoncé envisager une discussion avec leurs alliés sur la question d'un boycott des Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022.



La pression monte de la part d'associations de défense des droits humains et de politiciens. Plusieurs groupes militants ainsi que des hommes politiques républicains ont multiplié récemment leur appel à un boycott américain des JO de Pékin.

Ils s'appuient en partie sur plusieurs ONG et pays qui accusent la Chine de persécuter les musulmans ouïgours, notamment en les plaçant dans des camps d'internement où les membres de cette minorité sont soumis.

Des «centres de formation professionnelle»

Pékin, de son côté, dénonce les appels au boycott et rejette toute accusation de génocide envers les Ouïgours. La Chine présente les supposés camps d'internement comme des «centres de formation professionnelle».

Les Etats-Unis avaient mené un boycott en 1980 des Jeux olympiques de Moscou après l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS. Le bloc soviétique avait répondu quatre ans plus tard avec le boycott des Jeux olympiques de Los Angeles. (ats/ga)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Federer à Genève et à Paris

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Joe Biden plus proche de Trump que d'Obama sur les mines

Contrairement à ce qu’il avait laissé entendre pendant sa campagne, le président américain n’a pas l’intention de rejoindre la liste des pays bannissant l’utilisation des mines antipersonnel. Pour l’instant.

«La Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel est l'un des traités sur les armes les plus largement acceptés de tous les temps», écrivait la Croix Rouge l’année dernière. Pourtant, la première puissance mondiale ne fait pas partie des signataires et cela a peu de chances de changer sous l’ère Biden, selon les constatations du New York Times.

Contrairement à ce qu’il avait dit pendant sa campagne, le président américain Joe Biden va conserver la politique de son prédécesseur, …

Lire l’article
Link zum Artikel