DE | FR

La fusée chinoise hors de contrôle finit sa course dans l'océan indien

Selon les experts, il y avait de fortes chances que le segment de la fusée chinoise finisse en mer, car la planète est couverte à 70% d'eau.
Selon les experts, il y avait de fortes chances que le segment de la fusée chinoise finisse en mer, car la planète est couverte à 70% d'eau.Image: sda
L'étage central de la fusée Longue-Marche 5B s'est finalement désintégrée au-dessus de l'océan Indien. La plupart du segment a cependant brûlé en rentrant dans l'atmosphère terrestre.
09.05.2021, 08:3909.05.2021, 10:29

Ces derniers jours, le retour sur Terre du corps du lanceur de la fusée chinoise Longue-Marche 5B a suscité des inquiétudes. Et pour cause: personne ne savait où cet objet de 18 tonnes allait tomber. Finalement, tout s'est bien passé, à en croire l'agence spatiale chinoise:

«Selon le suivi et l'analyse, à 10h24 (réd: 04h24 en Suisse), le 9 mai 2021, le premier étage de la fusée porteuse Longue-Marche 5B est entrée dans l'atmosphère»

Le bureau chinois d'ingénierie spatiale habitée a fourni les coordonnées d'un point se situant dans l'océan Indien près des Maldives.

Il a précisé que la majeure partie du segment de la fusée chinoise s'est désintégrée et a été détruite en entrant dans l'atmosphère. Les autorités chinoises avaient affirmé que son retour incontrôlé présentait peu de risques.

Voici pourquoi le retour de cette fusée inquiétait:

Space-Track, qui a utilisé des données militaires américaines, a également confirmé l'entrée dans l'atmosphère:

La descente du segment correspond aux prévisions de certains experts, selon lesquelles, il y avait de fortes chances qu'il finisse en mer, car la planète est couverte à 70% d'eau. (ats/asi)

Le premier vol de l'hélicoptère Ingenuity

1 / 11
Le premier vol de l'hélicoptère Ingenuity
source: sda / nasa/jpl-caltech/msss / handout
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le premier criminel de guerre russe n'a rien d'un boucher sanguinaire
Vadim Chichimarine, le sergent russe de 21 ans qui a tué un civil ukrainien d'une balle de kalachnikov en février dernier, a été reconnu coupable de crime de guerre et condamné à la prison à perpétuité. Au beau milieu d'un conflit sanglant où les pires atrocités ont été commises, c'est un criminel aux airs de petit gibier qui fait désormais «office d'exemple». Un paradoxe... pas si étonnant.

Démonstration de gonflette. En déballant ses biscoteaux judiciaires, l'Ukraine a voulu à tout prix prévenir les troupes russes: les crimes sont jugés, les criminels condamnés. L'agression menée par Vladimir Poutine depuis deux mois a désormais un visage juvénile et un regard de chiot abîmé. Lundi, Vadim Chichimarine, 21 ans, a été reconnu coupable de crime de guerre et condamné à la prison à perpétuité. Il a tué, en février dernier, Oleksandre Chelipov, un civil ukrainien de 62 ans. Une balle de kalachnikov en pleine tête, depuis le siège passager d'une voiture volée.

L’article