DE | FR

La liberté de la presse à Hong Kong «ne tient plus qu'à un fil»

Représentants des médias arrêtés pour avoir fait leur travail au sein d'un canard hong-kongais, la liberté d'expression est plus que jamais en danger dans le territoire indépendant.
17.06.2021, 10:38

Le journal pro-démocratie Apple Daily a estimé jeudi que la liberté de la presse à Hong Kong ne tient «qu'à un fil» quelques heures après l'arrestation de cinq de ses dirigeants et une perquisition au sein de sa salle de rédaction.

«Apple Daily subit une répression ciblée de la part du régime», a affirmé à ses lecteurs le journal dans un message écrit sur son application. «La protection de la liberté de la presse à Hong Kong ne tient qu'à un fil. Tous les membres d'Apple Daily resteront debout et déterminés».

Rappel des faits:

La police de Hong Kong a arrêté jeudi cinq responsables du journal pro-démocratie Apple Daily, dont son rédacteur en chef Ryan Law. Elle a justifié sa descente dans les locaux du quotidien en invoquant de la «loi sur la sécurité nationale».

Le tabloïd avait apporté un soutien sans failles au mouvement pro-démocratie à Hong Kong. Les cinq dirigeants ont été arrêtés «pour collusion avec un pays étranger ou avec des éléments externes visant à mettre en danger la sécurité nationale», a indiqué la police hongkongaise.

Selon une source policière, les cinq personnes occupaient toutes des fonctions de direction au sein de Next Digital, maison mère d'Apple Daily. La bourse de Hong Kong a annoncé dans la foulée la suspension des échanges d'actions Next Digital. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky et Cassis ont parlé au WEF de Davos: voici les 3 points à retenir
Les présidents ukrainien et suisse, Volodymr Zelensky (virtuellement) et Ignazio Cassis (physiquement), ont pris la parole à l'occasion du lancement du Forum économique mondiale de Davos. Voici en substance le résumé de leurs discours très attendus.

C'est devant tout le gratin de l'économie mondiale, réuni lundi au cœur des montagnes grisonnes pour le Forum économique mondial (WEF), que le président ukrainien a donné l'un de ses (innombrables) discours depuis le début de l'offensive. Ovationné à deux reprises par la foule enthousiaste, il a débuté sa prise de parole virtuelle par... une mise en garde:

L’article