International
Cinéma

Affaire Baldwin: La démission d'un caméraman la veille du tir mortel

A news cameraman records the entrance of the Santa Fe County Sheriff office in Santa Fe, N.M., Friday, Oct. 22, 2021. Actor Alec Baldwin fired a prop gun on the set of a Western being filmed at the Bo ...
Image: FR171260 AP

Affaire Baldwin: Un caméraman avait quitté le tournage la veille du drame

L'affaire Baldwin connaît un nouveau soubresaut. Un caméraman du tournage avait démissionné le jour précédent la fusillade, en évoquant les failles dans la sécurité.
02.11.2021, 16:4128.12.2022, 14:58
Plus de «International»

On imaginait que l'affaire Baldwin allait se tasser, maintenant que le tournage dramatique du film Rust, a été définitivement annulé. Mais de nouvelles informations viennent encore amplifier le drame.

La chaîne NBC News vient de révéler que la veille du tir accidentel de l'acteur Alec Baldwin - qui a provoqué la mort d'une photographe sur le tournage du western -, un employé a donné sa démission en raison de la sécurité défaillante.

Pour tout comprendre sur ce drame, voici un résumé de l'affaire...

Un email compromettant

Dans un courriel adressé à la production le 20 octobre, Lane Luper, premier assistant de la caméra A, mentionne ses préoccupations concernant les procédures de protection sur le plateau.

Pas de réunions de sécurité, décharges d'explosifs accidentelles, véritable relâchement dans les mesures de sécurité... Les appréhensions de Luper prennent un tout autre sens aujourd'hui.

Un budget «plus important» que le personnel

Dans une interview accordée au Los Angeles Times, l'ancien caméraman a fait état de plusieurs accidents sur le tournage:

  • Une doublure de l'acteur Alec Baldwin a tiré avec une arme qu'on lui avait dit être «froide».
  • Une femme du département accessoire s'est tiré une balle à blanc dans le pied.
  • Une explosion accidentelle a eu lieu non loin de l'équipe, entre des prises.
«On avait toujours l'impression que le budget était plus important que les membres de l'équipe. Tout tournait autour du calendrier et du budget»
Lane Luper

Dans sa démission, Luper a également attiré l'attention sur plusieurs problèmes: un manque d'explications sur les précautions à prendre, la rémunération des employés, des protocoles Covid-19 complètement relâchés, des différends avec la production sur le logement et les heures de travail et ce, malgré des accords préalables avec le syndicat...

Histoire d'enfoncer le clou, l'ex-employé du tournage a lâché: «Depuis dix ans que je suis assistant-caméraman, je n'ai jamais travaillé sur une émission qui se soucie si peu de la sécurité de son équipe».

Les protocoles de sécurité sont passés au peigne fin

Ces derniers jours, toutes les mesures de sécurité prises sur le tournage font l'objet d'un examen minutieux. Il s'agit de déterminer les responsabilités de chacun. L'armurière du tournage, Hannah Gutierrez-Reed, et l'assistant-réalisateur, Dave Halls, sont notamment mis en cause.

Pour l'instant, tous se renvoient la balle par l'intermédiaire de leurs avocats et l'enquête se poursuit pour jeter la lumière sur ce tragique accident. (mbr)

Affaire Baldwin, le drame en images
1 / 7
Affaire Baldwin, le drame en images
Le lieu du tournage, dans le Nouveau Mexique.
source: sda / roberto e. rosales
partager sur Facebookpartager sur X
Migros a développé un oeuf dur vegan
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des pluies torrentielles en Chine ont fait 11 morts
L'effondrement d'un pont après des pluies torrentielles en Chine a causé au moins 11 morts et une trentaine de disparus.

L'effondrement partiel d'un pont après des pluies diluviennes dans le nord de la Chine a fait au moins 11 morts. Les secours sont mobilisés samedi pour tenter de retrouver une trentaine de personnes.

L’article