DE | FR

Xi Jinping va participer au sommet virtuel pour le climat de Biden

In this photo released by Xinhua News Agency, Chinese President Xi Jinping delivers a keynote speech via video for the opening ceremony of the Boao Forum for Asia (BFA) Annual Conference, in Beijing Tuesday, April 20, 2021. Xi on Tuesday called for more equitable management of global affairs and, in an implicit rejection of U.S. dominance, said governments shouldn't be allowed to impose rules on others. (Ju Peng/Xinhua via AP)
Xi Jinping

Selon une étude, la mauvaise qualité de l'air représente, en moyenne, pour chaque Chinois, une réduction de l'espérance de vie de trois ans et demi, et de six ans et demi dans les villes les plus polluées. Image: sda

Le président chinois Xi Jinping prononcera en ligne, depuis Pékin, «un important discours», a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.



Le président chinois Xi Jinping participera au sommet virtuel sur le climat organisé cette semaine par son homologue, Joe Biden, a annoncé mercredi 21 avril le ministère chinois des Affaires étrangères, alors que les tensions sino-américaines restent fortes.

Le chef d'État chinois prononcera en ligne, depuis Pékin, «un important discours», a indiqué le ministère, quelques jours après l'engagement des deux pays à «coopérer» sur le changement climatique.

Un premier sommet entre Xi, Merkel et Macron

Par ailleurs, Xi Jinping a participé à un premier sommet vidéo avec le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, vendredi. Les dirigeants ont échangé notamment sur la coopération en ce qui concerne le changement climatique et les relations entre la Chine et l'Europe, précise le South China Morning Post.

Ils ont convenu qu'il était nécessaire de défendre le multilatéralisme, de mettre pleinement en œuvre l'accord de Paris et de construire conjointement un système de gouvernance climatique mondiale équitable. (ga)

Grève pour le climat à Berne, en images

1 / 11
Grève pour le climat à Berne, en images
source: sda / anthony anex
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

L'activiste chinoise Howey Ou fait une grève de la faim à Lausanne pour protester contre sa peine suite à l'évacuation de la ZAD du Mormont.

Plus d'articles concernant la Chine

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Un deuxième canadien face à la justice chinoise pour «espionnage»

Link zum Artikel

Les Etats-Unis cherchent à se réconcilier avec la Chine

Link zum Artikel

La Chine devient le premier partenaire commercial de L'UE

Link zum Artikel

Le Parlement canadien reconnaît le génocide ouïghour, la Chine fâchée

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le «Make America great again», à la sauce Joe Biden ça donne quoi?

Le président américain Joe Biden, a proposé, mercredi, au Congrès, d'investir 2000 milliards de dollars dans des infrastructures qui pourraient créer des millions d'emplois.

2000 milliards de dollars (l'équivalent en francs suisses) d'investissement dans les infrastructures, c'est la proposition que Joe Biden a faite devant le Congrès américain. L'objectif affiché du président des Etats-Unis est de créer des millions d'emplois, de tenir tête à la Chine et de lutter contre le changement climatique.

Le mégaprojet du locataire actuel de la Maison-Blanche pourrait rappeler celui de Donald Trump, son prédécesseur, intitulé «Make America great again» («rendre sa …

Lire l’article
Link zum Artikel