DE | FR

Les Colombiens renouvellent sans incident leur Parlement

Le gouvernement s'est félicité d'une «normalité totale» dans les 12 500 bureaux répartis sur le territoire.
Le gouvernement s'est félicité d'une «normalité totale» dans les 12 500 bureaux répartis sur le territoire.Image: sda
Les Colombiens ont voté dimanche sans incident majeur pour renouveler les deux chambres du Parlement. Ils ont également désigné les candidats à la présidentielle du 29 mai.
14.03.2022, 06:1614.03.2022, 06:46

Les électeurs renouvelaient pour quatre ans les 296 membres du Sénat et de la chambre basse, un parlement sortant contrôlé par une droite au pouvoir à bout de souffle, traditionnel fief des baronnies régionales à l'image considérablement ternie par des affaires de corruption.

«Ils ont fonctionné correctement dans tout le pays», a commenté dans la foulée le patron de l'autorité électorale. Dans un pays où la violence des groupes armés s'est accrue de façon alarmante ces dernières années, le gouvernement s'est félicité d'une «normalité totale» dans le déroulement du vote dans les 12 500 bureaux répartis sur le territoire.

Attentats à la bombe

Deux soldats ont néanmoins été tués et deux autres blessés dans des attentats à la bombe dans le sud du pays, selon l'armée. L'autorité électorale a confirmé une cyberattaque contre son site Internet peu avant l'ouverture du scrutin, mais a pu la maîtriser rapidement.

Les électeurs avaient aussi la possibilité de prendre part aux primaires des principaux partis pour choisir les candidats à la présidentielle du 29 mai, à laquelle le chef de l'Etat sortant ne peut se représenter.

Vers 18h00 locales, au fil des résultats, le candidat de la gauche Gustavo Petro, guérillero reconverti au «progressisme» social-démocrate, arrivait sans surprise très largement en tête du camp de gauche, le «pacte historique», avec 80% des votes.

Gustavo Petro, guérillero reconverti au «progressisme» social-démocrate.
Gustavo Petro, guérillero reconverti au «progressisme» social-démocrate.Image: sda

L'ancien maire de Medellin Federico Gutierrez était également en bonne place (54%) pour remporter l'investiture du centre-droit («Equipe pour Colombie»), tandis qu'au centre-gauche («centre espérance»), l'ex-gouverneur du puissant département d'Antoquia Sergio Fajardo menait la course avec 32%. (ats)

Aux Pays-Bas, on vote dans plein d'endroits insolites

1 / 16
Aux Pays-Bas, on vote dans plein d'endroits insolites
source: keystone / jeroen jumelet
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Procès du 13-Novembre: «Les victimes ne voulaient du mal à personne»
Le procès des attentats du 13-Novembre 2015 s'est poursuivi ce lundi, avec la prise de parole des avocats des familles des victimes. Une plaidorie collective qui a pris une forme totalement inédite.

«Nous allons donc vous présenter autre chose, une autre forme de plaidoirie, inédite, à laquelle ont participé une centaine d'avocats»: les mots de maître Frédérique Giffard, avocat indépendant, face à la cour d'assises spéciale de Paris, ce lundi.

L’article