DE | FR

La Corée du Nord récidive en tirant un nouveau «projectile non identifié»

La récente explosion du missile test de la Corée du Nord, en janvier, n'empêchera probablement pas le dirigeant Kim Jong Un de poursuivre ses grands projets en 2022 pour renforcer un arsenal nucléaire. La preuve: la Corée a effectué un nouveau lancement jeudi 24 mars.
La récente explosion du missile test de la Corée du Nord, en janvier, n'empêchera probablement pas le dirigeant Kim Jong Un de poursuivre ses grands projets en 2022 pour renforcer un arsenal nucléaire. La preuve: la Corée a effectué un nouveau lancement jeudi 24 mars.Image: sda
Et un de plus! La Corée du Nord a affirmé avoir tiré jeudi un nouveau «projectile non identifié». De nombreux lancements ont eu lieu depuis le début de l'année.
24.03.2022, 07:3824.03.2022, 11:36

L'information a été communiquée jeudi par l'armée sud-coréenne: elle affirme avoir tiré un «projectile non identifié» en direction de l'est. Pyongyang a ainsi prolongé une série de nombreux lancements depuis quelques mois.

En effet, la Corée du Nord a procédé à plus de dix essais majeurs d'armement. Deux d'entre eux ont été annoncés comme des lancements de «satellites de reconnaissance» par Pyongyang - toutefois, Séoul et Washington les ont plutôt décrits comme des« tests d'un système de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM)».

Aucun dialogue en vue

Sous le coup de sévères sanctions internationales, imposées en représailles contre son programme de missiles et d'armes nucléaires, Pyongyang a jusqu'à présent rejeté toutes les offres de dialogue depuis l'échec en 2019 des négociations entre le dirigeant Kim Jong-un et le président américain d'alors, Donald Trump.

La Corée du Nord a intensifié la modernisation de son armée et multiplié les tirs de missiles récemment. (mbr/ats)

L'intervention absurde du porte-parole du Kremlin

Kim Jong-un vous fascine? Voici d'autres articles sur le leader suprême nord-coréen

Squid Game trop violent? C'est rien à côté du défilé de Kim Jong-Un

Link zum Artikel

Le dictateur nord-coréen au régime par «solidarité avec son peuple» 🙄

Link zum Artikel

Kim Jong Un rejette à nouveau la main tendue par Washington

Link zum Artikel

Kim Jong Un accuse Washington de créer des tensions en Corée

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A peine nommé, le nouveau gouvernement Macron est déjà dans la tourmente
Le casting du premier gouvernement nommé par le président français Emmanuel Macron, pour son second quinquennat, fait déjà l'objet de vives polémiques. Deux ministres en particulier, pour des motifs de nature très différente.

Deux jours après sa formation par Emmanuel Macron, le nouveau gouvernement français doit déjà affronter des polémiques visant deux ministres. De la plus grave à la plus légère, et de la plus intime à la plus publique: l'un des deux ministres est accusé de viols par deux femmes; l'autre, véritable surprise de cette nouvelle distribution ministérielle, est visé par des critiques sur sa ligne idéologique, a priori en rupture avec son prédécesseur. On récapitule.

L’article