DE | FR

Covid: la Corée du Nord découvre son premier cas et confine tout le pays

Le système de santé déficient du pays aurait du mal à faire face à une épidémie majeure, estiment plusieurs experts. Si Pyongyang admet publiquement des cas, «la situation doit être grave».
12.05.2022, 07:0012.05.2022, 11:14

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a appelé «toutes les villes et tous les comtés du pays à confiner minutieusement leurs territoires» après que le pays a détecté son tout premier cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon les médias d'Etat jeudi.

La Corée du Nord s'est longtemps vantée de sa capacité à tenir le virus du Covid-19 à distance.
La Corée du Nord s'est longtemps vantée de sa capacité à tenir le virus du Covid-19 à distance.Image: sda

Après deux ans de lutte contre la pandémie, des échantillons prélevés sur des patients fiévreux à Pyongyang «coïncident avec le variant Omicron BA.2», a rapporté l'agence officielle KCNA.

«La situation doit être grave»

«Pour que Pyongyang admette publiquement des cas d'Omicron, la situation de santé publique doit être grave», a estimé Leif-Eric Easley, professeur à l'université Ewha de Séoul.

Le site spécialisé NK News, basé à Séoul, citant des sources à Pyongyang, a rapporté que des quartiers de la capitale nord-coréenne avaient été confinés pendant deux jours, faisant aussi état d'achats paniques.

Selon les experts, le système de santé déficient du pays aurait du mal à faire face à une épidémie majeure, d'autant que la Corée du Nord n'a vacciné aucun de ses 25 millions d'habitants, ayant rejeté les offres de vaccination de l'OMS, de la Chine et de la Russie.

13 259 tests en 2020

La Corée du Nord s'est longtemps vantée de sa capacité à tenir le virus à distance, et n'avait pas signalé à l'Organisation mondiale de la santé le moindre cas confirmé de Covid-19. Selon l'institution, la Corée du Nord avait mené, en 2020, 13 259 tests anti-Covid, qui se sont tous révélés négatifs.

Lors d'une parade militaire en 2020, Kim Jong Un avait remercié les citoyens et les militaires pour leur loyauté et pour être restés en bonne santé face à la pandémie mondiale. Les médias d'Etat avaient déjà évoqué des mesures de «prévention des épidémies», et des civils ont parfois été vus portant des masques sur des photographies officielles.

Pas très loin de là: Alors que les Chinois sont confinés, des chiens robots patrouillent dans les rues

Kim Jong-un vous fascine? Voici d'autres articles sur le leader suprême nord-coréen

Squid Game trop violent? C'est rien à côté du défilé de Kim Jong-Un

Link zum Artikel

Le dictateur nord-coréen au régime par «solidarité avec son peuple» 🙄

Link zum Artikel

Kim Jong Un rejette à nouveau la main tendue par Washington

Link zum Artikel

Kim Jong Un accuse Washington de créer des tensions en Corée

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Russie n'envoie plus de gaz en Finlande, quid de la Suisse?
Moscou met à mal la Finlande. La raison? Le pays nordique a refusé de payer le fournisseur russe Gazprom en roubles. Et pire encore, il a osé demander son adhésion à l'Otan. La Suisse risque-t-elle la même sentence?

Gazprom a «complètement arrêté ses livraisons de gaz» à la Finlande, dévoile le géant russe dans un communiqué. L'échéance du 20 mai est arrivée et le pays nordique n'avait toujours pas payé en roubles (monnaie russe), si bien que la sanction est tombée.

L’article