DE | FR

Les Etats-Unis passent la barre du demi-million de morts du Covid

epa09030505 US President Joseph Biden (L), First Lady Jill Biden (C-L), Vice President Kamala Harris (C-R) and Second Gentleman Doug Emhoff (R) hold a moment of silence and candle lighting ceremony on the South Portico of the White House for the 500,000 Americans who have died from the Covid pandemic in Washington, DC, USA, 22 February 2021.  EPA/JIM LO SCALZO

Une minute de silence a été observée à la Maison Blanche en mémoire aux victimes du coronavirus. Image: sda

«Davantage d'Américains sont morts pendant cette pandémie que lors de la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la guerre du Vietnam combinées», a souligné le président Joe Biden lors de son hommage aux victimes.



Plus de 500 000 personnes sont décédées du Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, selon les chiffres relevés lundi de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.
Le pays recense par ailleurs plus de 28 millions de cas de contaminations, selon l'institution basée à Baltimore.

«Davantage d'Américains sont morts pendant cette pandémie que lors de la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la guerre du Vietnam combinées», a souligné le président Joe Biden dans une proclamation, indiquant que la Première dame Jill Biden et lui observeraient une minute de silence avec la vice-présidente Kamala Harris et son époux Doug Emhoff le soir venu.

Joe Biden rend hommage aux 500 000 victimes du coronavirus aux États-unis .

Pays le plus touché au monde par la pandémie

Ces plus de 500 000 décès sont «un rappel tragique de la gravité de cette pandémie et de la souffrance infligée» dans nos quotidiens, a déclaré lundi Rochelle Walensky, la directrice des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies, la principale agence fédérale de santé publique.

«Nous n'avons rien connu de tel depuis plus de 100 ans, depuis la pandémie de 1918», a déclaré dimanche l'immunologue Anthony Fauci, conseiller du président américain Joe Biden. «C'est quelque chose qui restera dans l'histoire.»

100 000 décès en un mois

Le seuil des 400 000 décès avait été dépassé il y a environ un mois seulement, en janvier, la veille de l'investiture de Joe Biden, qui a fait de la lutte contre la pandémie l'une de ses priorités de début de mandat.

Le premier mort du Covid-19 aux Etats-Unis avait été annoncé fin février 2020. Il s'était passé environ trois mois avant que le pays ne franchisse la barre des 100 000 morts, quatre mois supplémentaires jusqu'aux 200 000, et un peu moins de trois autres mois jusqu'aux 300 000.

La Maison Blanche a annoncé la mise en berne durant cinq jours des drapeaux sur l'ensemble des bâtiments fédéraux. (sda/ats/afp)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Ces pays qui «volent» la pluie

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le shaker

Les bombes s'enchaînent et la vaccination explose (elle)

Vous avez passé la journée dans un bunker pour échapper aux alertes à la bombe? Calmez-vous: voici un mix d'infos pour ne pas passer pour un déserteur à l'apéro.

C'est un peu le serpent qui se mord la queue. Les opposants aux mesures de protection, prises pour mettre KO le Covid-19, ne pourront pas manifester, le 10 avril prochain à Altdorf, parce qu'une mesure de protection, prise pour mettre KO le risque d'infections au Covid-19, a été annoncée par les autorités du canton d'Uri. En clair, elles ont interdit la manifestation. Ces mêmes autorités ont dû attendre de constater par elles-mêmes, lors des manifestations qui se sont tenues le week-end …

Lire l’article
Link zum Artikel