International
Covid-19

Covid: les femmes enceintes peuvent se faire vacciner

Les femmes enceintes peuvent se faire vacciner avec l'ARNm

Selon l'Agence européenne des médicaments, les vaccinations ont également fourni une protection accrue contre les hospitalisations et les décès, en particulier en fin de grossesse.
Selon l'Agence européenne des médicaments, les vaccinations ont également fourni une protection accrue contre les hospitalisations et les décès, en particulier en fin de grossesse.Image: Shutterstock
Les deux vaccins anti-Covid à ARNm Pfizer et Moderna ne présentent aucun risque pour les femmes enceintes, ni pour leur bébé, a annoncé l'Agence européenne des médicaments.
18.01.2022, 20:2619.01.2022, 07:25
Plus de «International»

Les deux vaccins anti-Covid les plus largement utilisés, fabriqués avec la technologie à ARN messager, ne présentent aucun risque pour les mères ou les bébés, a déclaré mardi l'Agence européenne des médicaments (EMA) dans un communiqué.

Des recherches portant sur quelque 65 000 femmes enceintes à différents stades ont montré des «preuves de plus en plus nombreuses» que les injections des vaccins Pfizer et Moderna n'ont pas causé de complications.

«L'examen n'a identifié aucun signe d'un risque accru de complications pendant la grossesse, de fausses couches, de naissances prématurées ou d'effets indésirables chez les bébés à naître après la vaccination par vaccin anti-Covid ARNm»
Agence européenne des médicaments (EMA)

Qui plus est, les vaccins fourniraient une «protection accrue»

Selon le régulateur européen, les vaccinations ont également fourni une protection accrue contre les hospitalisations et les décès, en particulier en fin de grossesse:

«L'examen (...) suggère que les avantages des vaccins anti-Covid à ARNm pendant la grossesse l'emportent sur tous les risques possibles pour les femmes enceintes et les bébés à naître»
EMA

La grossesse elle-même avait été associée à un risque plus élevé de développer une forme sévère de la maladie au cours des deuxième et troisième trimestres, de sorte que les futures mères devraient se faire vacciner, a ajouté l'EMA.

Le régulateur européen examinera désormais les données des autres vaccins qu'il a autorisés «au fur et à mesure qu'elles seront disponibles». (ats/mbr)

Le sous-marin «mésoscaphe» Auguste Piccard
1 / 9
Le sous-marin «mésoscaphe» Auguste Piccard
Le «mésoscaphe» à l'embarcadère devant le site de l'Expo. (image: musée suisse des transports)
source: musée suisse des transports
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi la Terre vivra un jour sa dernière éclipse solaire totale
Les éclipses solaires totales, comme celle qui a privé de lumière une partie du continent américain pendant quelques instants lundi, ne sont pas vouées à durer éternellement. Un jour, la Terre vivra sa dernière. Explication.

C'est un phénomène qui fascine autant qu'il terrifie l'humanité, depuis des millénaires: les éclipses solaires totales, résultat de la confluence parfaite du Soleil et de la Lune dans le ciel. Un privilège céleste réservé à nous autres, Terriens, et qui n'est visible depuis aucune autre planète du système solaire. Et pourtant, ce phénomène n'est pas voué à durer, nous rappelle le New York Times.

L’article