DE | FR

Pfizer et Moderna haussent le prix des vaccins en Europe

A container with boxes of the Pfizer vaccine delivered, at the Sarajevo Airport, Bosnia, Tuesday, May 4, 2021. The European Union has started delivering EU-funded coronavirus vaccines across the Balkans, where China and Russia have for months been supplying the much-needed shots and thus making political gains. (AP Photo/Eldar Emric)

Une livraison de doses du vaccin de Pfizer, à Sarajevo. Image: sda

C'est officiel: les deux laboratoires vont augmenter le prix de leurs vaccins dans le cadre d'un accord avec l'Union européenne (UE).



Selon le quotidien britannique Financial Times, qui a consulté le contrat en question, le sérum de Pfizer passe de 15,5 euros à 19,5 euros (soit de 16,7 à 21 francs) et celui de Moderna de 19 euros à 21,5 euros (de 20,4 à 21 francs).

Lundi, le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes Clément Beaune a confirmé l'information du quotidien britannique, sans préciser le montant de la hausse.

«Il faut regarder tout cela de manière rationnelle, ne pas se faire avoir évidemment mais avoir des contrats plus exigeants, avec des produits adaptés aux variants (...) pour tous les acheteurs ce sera un peu plus cher»

Clément Beaune, secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes

La flambée du variant Delta inquiète

Cette hausse intervient alors que l'inquiétude sur la flambée du variant Delta monte et que des études ont prouvé que les vaccins de Moderna et Pfizer/Biontech devraient rester efficaces face à ce variant.

En mai l'UE avait passé un nouveau contrat pour acheter jusqu'à 1,8 milliard de doses de vaccins à Biontech-Pfizer livrables jusqu'en 2023, sans en révéler le prix. Début juillet, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé que l'Union européenne a atteint son objectif de disposer de suffisamment de doses en juillet pour vacciner 70% de sa population adulte. (ats)

L'argent coule à flots pour Pfizer grâce au sérum contre le Covid

Plus les mois passent, plus les compteurs de ventes s'affolent pour Pfizer. Le laboratoire prévoit d'écouler cette année pour 33,5 milliards de dollars (30,36 milliards de francs) de vaccins contre le Covid-19 développés en partenariat avec l'allemand Biontech. C'est bien plus que les 26 milliards de dollars sur lesquels le groupe avait dit tabler en mai et encore plus que les 15 milliards de dollars estimés en février. A titre de comparaison, le groupe Johnson & Johnson, qui a lui aussi développé un vaccin contre le coronavirus, anticipe 2,5 milliards de dollars de revenus issus de son sérum contre le virus cette année.

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le vaccin

La Suisse devra-t-elle imposer la vaccination sans le dire?

Link zum Artikel

Pourquoi l'initiative contre la vaccination obligatoire va aboutir

Link zum Artikel

Le statut vaccinal, c'est le nouveau critère des rencontres en ligne

Link zum Artikel

Cher OFSP, soyez plus cohérent et ne jouez plus avec nos nerfs

Link zum Artikel

Les résultats du vaccin Curevac, commandé par Berne, sont décevants

Le laboratoire Curevac annonce que le premier essai de son vaccin ne démontre qu'une efficacité de 47%. La Confédération et l'Union Européenne ont déjà commandé des doses.

Curevac, un fabriquant basé en Allemagne, s'est lancé dans la course au développement d'un vaccin en janvier 2020, en même temps que les laboratoires Pfizer-Biontech et Moderna. Malheureusement, les résultats de ces premiers tests sont décevants, avec un taux d'efficacité de 47%. Le produit est basé sur la technique de l'ARN messager.

Il s'agit du premier résultat d'efficacité publié par le laboratoire allemand. Il mènera, tout de même, la phase finale de ses essais cliniques à grande …

Lire l’article
Link zum Artikel