ciel couvert
DE | FR
International
Covid-19

Cluster du variant Delta chez des personnes totalement vaccinées

Image

Cluster du variant Delta chez des personnes totalement vaccinées au Canada

Plusieurs cas du variant indien, désormais appelé Dellta, ont été recensés dans des centres hospitaliers de Calgary, au sud du Canada. Les plus inquiétants sont ceux qui ont touché des personnes totalement vaccinées.
14.06.2021, 20:2015.06.2021, 14:45

Les services de santé de la province canadienne de l’Alberta sont inquiets. Depuis un moment, ils ont constaté la présence du variant Delta chez 22 patients, dans deux unités du Foothills Medical Center, y compris chez 10 d’entre eux qui étaient totalement vaccinés.

Selon Kerry Williamson, directeur de la communication des services de santé de l’Alberta, des enquêtes sont en cours afin d’identifier l’origine de ces infections, mais tout porte à croire qu’elles auraient eu lieu au sein même de établissement.

Si le variant Delta se montre plus agressif, y compris avec les personnes qui ont reçu une dose de vaccin ARNm, c’est surtout les cas chez les gens doublement vaccinés qui inquiètent, relaie The Globe and Mail.

«Ce que nous surveillons maintenant, c'est si ces personnes ont eu, comme nous nous y attendons, une évolution moins grave de la maladie, a déclaré Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l'Alberta. Nous savons, d'après les données recueillies au Royaume-Uni, qu'après une deuxième dose, l'efficacité des vaccins à ARNm atteint les 80%».

En effet, depuis l’apparition des variants, les entreprises pharmaceutiques ont pratiquement toutes plaidé de l’efficacité de leur vaccin, même face à ces évolutions du virus. Reste à savoir si Delta, qui semble plus redoutable que les autres, va parvenir ou non à se développer malgré tout. (ade)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
#MeToo: le procès de Trump aura lieu en avril 2023
Une double affaire judiciaire de viol et de diffamation présumés oppose depuis 2019, une journaliste âgée de 78 ans, au milliardaire, lui-même âgé de 76 ans.

L'ex-président américain Donald Trump devrait comparaître en avril dans un procès en diffamation intenté par une journaliste qui l'accuse de l'avoir violée. La plaignante s'était tue pendant 20 ans avant de raconter son histoire dans un livre, à la faveur de #MeToo.

L’article