DE | FR

Luc Montagnier, prix Nobel de médecine et antivax, est décédé

Luc Montagnier a tenu de nombreux propos infondés contre la vaccination.
Luc Montagnier a tenu de nombreux propos infondés contre la vaccination.Image: sda
Il avait découvert le virus du sida en 1983, ce qui lui avait valu le prix Nobel de médecine en 2008. Pourtant, il était discrédité par la communauté scientifique à cause de ses affirmations douteuses sur les vaccins.
11.02.2022, 10:1011.02.2022, 12:48

Luc Montagnier n'est plus. Le prix Nobel de médecine est décédé mardi à l'âge de 89. L’annonce de sa mort à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine avait circulé sur les réseaux sociaux mercredi.

Elle n’a été confirmée que jeudi par la commune des Hauts-de-Seine. La famille proche du chercheur n'a pas informé les principaux médias, ni les institutions dont il avait été membre.

Luc Montagnier s'exprime lors d'une manifestation anti-pass en Italie, en 2022.
Luc Montagnier s'exprime lors d'une manifestation anti-pass en Italie, en 2022.Image: sda

Cette situation témoigne de la stature bien particulière du scientifique. Ancienne vedette de la recherche française, il s'était mis au ban de la communauté scientifique depuis une dizaine d'années par une série de prises de position aberrantes.

Du prix Nobel...

Luc Montagnier a obtenu le prix Nobel de médecine en 2008, pour avoir dirigé l'équipe ayant isolé le virus du sida.

Image: AP

Réalisée au début des années 1980, alors qu'explosait la pandémie de sida sans espoir de survie à court terme pour les malades, cette découverte a été le premier pas qui a permis d'aboutir une quinzaine d'années plus tard à des traitements permettant de vivre avec la maladie.

... aux controverses

Peu après l'obtention de son prix Nobel, le chercheur a commencé à défendre des théories discréditées scientifiquement, comme celle dite de la «mémoire de l'eau».

Luc Montagnier a également tenu de nombreux propos infondés contre la vaccination, une position qui lui a redonné de la visibilité lors de la crise du Covid-19. Il avait notamment affirmé que le virus était une créature de laboratoire, dérivée du VIH, et que tous les vaccinés décéderaient dans les deux ans. (asi)

Un pilote loupe son atterrissage à l'aéroport d'Heathrow

Plus de Covid? En veux-tu en voilà

Tanja Stadler: «Il est trop tôt pour dire si nous nous ferons vacciner régulièrement»

Link zum Artikel

«On pourra se détendre mi-avril»: ce virologue se montre optimiste sur Omicron

Link zum Artikel

Des milliers de Pékinois en quarantaine forcée ++ L'île de Pâques réouvre ses frontières

Link zum Artikel

Les vaccinés à bout envers les non-vaccinés? «Il y a un grand malaise»

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ce soldat japonais a vécu 30 ans dans la jungle et ça a inspiré un film
Hirō Onoda fait partie de ces soldats japonais oubliés de la Seconde Guerre mondiale. Pendant près de 30 ans, il est resté caché sur une île jusqu'à ce que quelqu'un le retrouve. Voici son histoire.

En décembre 1944, au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, un lieutenant de l'armée japonaise nommé Hirō Onoda a été transféré sur la petite île de Lubang située dans l'archipel des Philippines afin de combattre les Américains. Sa mission: se rendre derrière les lignes ennemies avec un petit groupe de soldats et y récolter des informations.

L’article