larges éclaircies
DE | FR
International
Covid-19

Il n'y a jamais eu si peu de pubs en Angleterre et au Pays de Galles

Il n'y a jamais eu si peu de pubs en Angleterre et au Pays de Galles

epa09659575 A closed and boarded up former pub in the City of London, Britain, 29 December 2021. The hospitality sector has called on the British Chancellor to provide financial support to the industr ...
Un pub qui a dû fermer ses portes en plein cœur de Londres, à cause de la pandémie.Image: sda
Le nombre total de pubs britanniques a chuté de plus de 7000 en une décennie pour tomber en dessous de 40 000 au premier semestre 2022.
04.07.2022, 04:2605.07.2022, 10:56
Plus de «International»

Il n'y a jamais eu si peu de pubs recensés en Angleterre et au Pays de Galles, selon une analyse publiée lundi par le groupe de conseil en immobilier Altus Group.

Le document révèle l'impact de la pandémie de Covid-19 sur ces institutions chères aux Britanniques. Certains lieux ont été démolis ou transformés en logements ou en bureaux.

Le secteur des pubs et de l'hôtellerie-restauration a été secoué par la pandémie de Covid-19, qui a contraint à la fermeture des établissements pendant les confinements et a entraîné une baisse de la demande. Aujourd'hui, le secteur affronte d'autres défis, en pleine inflation, qui a atteint 9,1% en mai dans le pays, au plus haut depuis 40 ans.

De fin 2021 à fin juin, 200 pubs ont disparu en Angleterre et au Pays de Galles. Les West Midlands, dans le centre de l'Angleterre, ont connu la plus forte baisse (28 en seulement six mois), suivis de Londres et de l'est de l'Angleterre, qui ont tous deux perdu 24 établissements.

Peu sont bénéficiaires

Selon une étude des associations représentant la profession, seuls 37% des entreprises du secteur réalisent des bénéfices. La hausse du coût de l'énergie, des biens et de la main-d’œuvre est citée comme le principal facteur de la baisse des bénéfices.

Emma McClarkin, directrice générale de la British beer and pub association (BBPA), a demandé au gouvernement d'apporter davantage de soutien, «sinon nous risquons vraiment de perdre plus de pubs d'année en année». (sda/ats/afp)

«Scène surréaliste» - Chris Martin chante dans un pub pour un couple fiancé
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Macron a fait une promesse qu'il ne peut pas tenir
Depuis le début de l'année, les Français se ruent sur les offres de leasing fortement subventionnées pour les voitures électriques. Pris de court, le gouvernement tente de les ralentir.

C'était une promesse de campagne du président Emmanuel Macron: rendre les voitures électriques accessibles aux personnes à faibles revenus. Ceux qui gagnent moins de 15'400 euros par an — ce qui est le cas de 15% de la population active en France — doivent avoir la possibilité de louer un tel véhicule pour 100 euros par mois.

L’article