DE | FR
Ces tombes, près de Jakarta, accueilleront des morts du Covid
Ces tombes, près de Jakarta, accueilleront des morts du CovidImage: sda

L'Indonésie, frappée par le Covid, est au bord de la crise

En Asie du Sud-Est les infections atteignent des records. Les systèmes de santé, moins développés et le taux de vaccination faible conduisent les hôpitaux à leurs limites.
10.07.2021, 00:0811.07.2021, 09:13
Reto Fehr
Reto Fehr
Reto Fehr
Suivez-moi

Dans de nombreux pays d'Asie du Sud-Est, les nouvelles infections par le coronavirus affichent une nette tendance à la hausse depuis le mois de mai. En Indonésie le variant Delta est responsable de pratiquement 100% des cas. La Croix-Rouge a déclaré, la semaine dernière, que ce pays était «au bord d'une crise liée au Covid».

De nombreux autres Etats font état de niveaux records en matière de nouvelles infections. Ce qui est clair, c'est que, selon divers rapports dans la région, il est généralement impossible de déterminer avec rigueur la fréquence à laquelle les gens sont ou ont été testés.

Même si de nouveaux sommets sont signalés, en comparaison à ce qui se passe actuellement au Royaume-Uni, la situation n'est pas (encore) dramatique:

Cependant, il est important de noter que les systèmes deSanté de l'Asie du Sud-Est ne peuvent être comparés à nos normes occidentales.

L'Indonésie très touchée

En Indonésie en particulier, la situation devient précaire. Comme le rapporte la BBC, en raison de l'actuelle vague de Covid, le gouvernement a demandé aux fabricants de produire de l'oxygène médical en priorité. Des bouteilles ont déjà été envoyées par avion de Singapour en urgence.

Mais déjà certains hôpitaux signalaient qu'ils étaient à court d'oxygène pour les ventilateurs et que cela avait causé le décès de 63 patients. Des établissements de villes telles que Bandung, Surakarta et Pamekasan ont indiqué qu'ils avaient dû traiter les patients nouvellement arrivés dans des tentes montées à la dernière minute ou même les refuser.

Des ambulances font la queue devant un cimetière où sont enterrés des morts du Covid à Jakarta.
Des ambulances font la queue devant un cimetière où sont enterrés des morts du Covid à Jakarta.Image: sda

Selon les rapports, certains habitants opportunistes ont essayé d'obtenir des bouteilles d'oxygène pour un usage privé. Les prix avaient grimpé en flèche en raison de la forte demande. La responsable du ministère national de la santé, Siti Nadia Tarmizi, a déclaré à la BBC:

«Nous espérons que les gens ne vont pas en accumuler chez eux. Cela ne ferait qu'accroître la crise pour les autres.»

Pour aggraver les choses, plusieurs membres du personnel médical sont également absents à cause de la maladie. Et ce, malgré le fait que beaucoup d'entre eux ont été vaccinés. En Indonésie, beaucoup ont reçu le vaccin chinois Sinovac. Les experts veulent maintenant vérifier si une troisième dose augmente la protection contre le variant Delta.

Peu de vaccination dans cette région

Le faible taux de vaccination est un problème dans de nombreux pays d'Asie du Sud-Est. En comparaison, la Malaisie présente un taux élevé, avec un peu moins de 10% de personnes entièrement vaccinées, et a également pu augmenter le rythme de la vaccination.

En revanche, l'Indonésie et la Thaïlande, deux des autres pays actuellement les plus touchés, n'ont atteint qu'environ 5% de personnes totalement vaccinées. À titre de comparaison, en Suisse, nous sommes à environ 38% et au Royaume-Uni à 50%.

Hausse des cas en vue

La fin de la vague – la plus grave à ce jour – n'est pas en vue. Mercredi, plus de 30 000 nouvelles infections ont été signalées en Indonésie pour la première fois. Le gouvernement estime que ce nombre pourrait atteindre plus de 50 000 cas chaque jour. Hermawan Saputra, un expert indonésien de la santé, a déclaré à l'Asean Post:

«Le variant Delta a durement touché notre système de santé. Avec les installations de test actuelles, nous n'avons aucune chance de contrôler le virus.»

En raison de la situation actuelle, des parcs, des centres commerciaux ou même des restaurants ont à nouveau été fermés. Du moins officiellement. Toutefois, il semblerait que ces nouvelles réglementations ne soient pas appliquées, conduisant la police à, parfois, agir avec sévérité à l'encontre des réfractaires.

Adapté de l'allemand par jah, le texte original ici

«Les effets désirables du vaccin»

1 / 7
«Les effets désirables du vaccin»
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La guerre de l'info suit toujours le même schéma: l'exemple d'Olenivka
Un crime de guerre s'est produit dans cette prison ukrainienne, mais qui en est responsable? La guerre de l'info fait rage entre Kiev et Moscou. Décryptage.

En Ukraine, on ne se bat pas seulement avec des armes, mais aussi avec des informations. C'est ainsi que la Russie et l'Ukraine s'accusent mutuellement des crimes de guerre les plus odieux.

L’article