International
Covid-19

Obligation vaccinale: 90% des employés fédéraux américains l'ont fait

Aux Etats-Unis, plus de 90% des employés fédéraux se sont fait vacciner

FILE - Registered nurse, Noleen Nobleza, center, inoculates Julio Quinones with a COVID-19 vaccine at a clinic set up in the parking lot of CalOptima in Orange, Calif., on Aug. 28, 2021. The fate of P ...
Un employé fédéral se fait vacciner dans une clinique installée de manière temporaire. Image: sda
L'annonce avait eu l'effet d'une bombe en septembre dernier, lorsque Joe Biden a décrété l'obligation vaccinale au sein d'organisations gouvernementales. Deux mois plus tard, la stratégie a fonctionné.
23.11.2021, 04:1023.11.2021, 06:43
Plus de «International»

Plus de 90% des fonctionnaires fédéraux américains avaient reçu, lundi, au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, conformément à l'obligation désormais en place, a fait savoir la Maison Blanche au moment de l'expiration de la date butoir.

«95% des 3,5 millions d'employés fédéraux sont en conformité et 90% sont déjà vaccinés avec au moins une dose»
Jeff Zients, le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a précisé que la différence de 5% correspondait aux personnes ayant fait une demande d'exemption (approuvée ou en cours d'examen).

Le personnel du FBI vacciné à 99%

Le président Joe Biden avait signé le 9 septembre un décret obligeant les fonctionnaires à se faire vacciner, sans possibilité d'échapper à la seringue en se faisant tester régulièrement. La Maison Blanche avait donné jusqu'au 22 novembre aux salariés de l'Etat fédéral pour se plier à cette nouvelle obligation sanitaire.

Par contre, les éboueurs new-yorkais sont contre l'obligation vaccinale:

Le personnel du FBI l'a respectée à 99%, a détaillé Jeff Zients, et celui du fisc américain (IRS) à 98%, avec «près de 25% des employés de l'IRS s'étant fait vacciner après l'annonce du président», s'est-il félicité.

Un processus de «pédagogie et de conseil»

Pour ceux ne s'étant pas encore mis en règle, «un processus de pédagogie et de conseil» va commencer, a fait savoir la Maison Blanche. «Le but est de protéger les travailleurs, pas de les punir», a déclaré Jeff Zients.

L'administration Biden a aussi mis en place une obligation de vaccination contre le Covid-19 dans les entreprises privées de plus de 100 salariés, mais cette décision a été suspendue par la justice. (ats/jch)

Ce bébé de 11 mois est un succès viral en Chine.
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Nemo met Erdogan en rogne
La victoire de Nemo à l'Eurovision révèle encore une fois la dramatique situation des personnes non-cisgenres et hétérosexuelles en Turquie. Pour preuve, la récente attaque du président Erdogan envers l'artiste suisse.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan trouve la victoire de Nemo à l'Eurovision tellement choquante qu'il en fait même un sujet de discussion au sein de son cabinet.

L’article