DE | FR

L'OMS renomme les variants du covid pour éviter les discriminations

Variant Covid

Les lettres grecques sont à l'honneur. Image: Shutterstock

Les variants du Covid porteront désormais des noms plus simples à retenir et moins discriminatoires.



L'idée est d'avoir des noms «faciles à prononcer et à retenir», mais aussi d'éviter que le grand public et les médias n'utilisent des appellations «stigmatisantes et discriminatoires». Les noms de variants faisant référence au lieu, où les premiers cas de variant ont été détectés, a expliqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les noms scientifiques continueront d'exister, car ils fournissent des données utiles aux experts, mais l'OMS ne les utilisera plus dans sa communication quotidienne. L'organisation encourage vivement les autorités nationales, les médias et autres à adopter les nouveaux noms.

Le «variant anglais» devient Alpha

Le «variant sud-africain» devient Beta

Le «variant brésilien» devient Gamma

Les variants indiens deviennent Delta et Kappa

Éviter les discriminations est un des principaux enjeux de cette pandémie. Un autre variant de celle-ci en quelque sorte... Aux États-Unis par exemple, les attaques contre les personnes d’origine asiatique se sont multipliées. Donald Trump, qui était président pendant la première année de la pandémie, ayant tout fait pour rejeter la seule faute sur la Chine, où le nouveau coronavirus a été détecté pour la première fois. Il parlait souvent du «virus chinois».

Covid-19 Hate Crimes Act

Le Congrès a même adopté une loi pour mieux combattre le phénomène, le «Covid-19 Hate Crimes Act».

Alors que la pandémie due au coronavirus - qui a fait plus de 3,5 millions morts dans le monde depuis la fin décembre 2019 - fait rage, la plus forte contagiosité observée pour les nouveaux variants du virus inquiète. (ga)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le vaccin de Curevac, commandé par la Suisse, efficace à 48% seulement

Les résultats finaux sont tombés. Le remède allemand n'est pas aussi efficace que Pfizer-Biontech et Moderna, utilisés en Suisse et efficaces à 95%.

Le vaccin développé par le laboratoire allemand CureVac n'est efficace qu'à 48% pour prévenir le Covid-19, selon des résultats complets d'un essai clinique à grande échelle. Ce taux est bien plus faible que les autres vaccins à ARN messager déjà approuvés.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) exige une efficacité d'au moins 50% pour qu'un candidat soit accepté comme vaccin:

Dans le détail, chez les participants à l'essai, «le candidat vaccin CVnCoV a démontré une efficacité globale de …

Lire l’article
Link zum Artikel