DE | FR

Affaire Epstein, Ghislaine Maxwell reste derrière les barreaux

Ghislaine Maxwell, à droite, lors de sa dernière audience dans un tribunal new-yorkais.
Ghislaine Maxwell, à droite, lors de sa dernière audience dans un tribunal new-yorkais.Image: sda
Ghislaine Maxwell, l'ancienne collaboratrice du milliardaire Jeffrey Epstein, accusé d'abus sexuels sur des dizaines de mineures, reste en prison. Elle avait fait une demande de libération, en raison de ses conditions de détention.
28.04.2021, 07:2530.04.2021, 17:14

Pas de libération sous caution pour Ghislaine Maxwell: une cour d'appel fédérale a rejeté, mardi, un recours des avocats de l'ex-collaboratrice de Jeffrey Epstein. Celle-ci affirmait que ses conditions de détention étaient si «horribles» qu'elle ne pouvait pas préparer correctement son procès.

Dans une brève décision, les trois juges de la cour d'appel ont confirmé le maintien en détention de cette ex-figure de la jet-set, incarcérée à New York depuis juillet 2020. Elle est accusée du recrutement présumé de jeunes filles mineures pour le compte du défunt financier Epstein, qui les exploitait sexuellement.

Un des avocats de Mme Maxwell, 59 ans, avait argué lundi qu'elle était «maintenue à l'isolement sans raison», suivie en permanence par des gardes et empêchée de dormir par des lampes pointées sur elle toutes les 15 minutes - l'empêchant d'étudier les millions de pages de documents accumulés pour son procès, attendu cet été.

Mais les juges en appel ont donné raison aux procureurs, qui ont toujours refusé une remise en liberté de cette accusée, détentrice de trois passeports - américain, britannique et français - qui représente, selon eux, un «haut risque de fuite.»

Ghislaine Maxwell devra répondre, lors des audiences, de six chefs d'inculpation, notamment pour trafic de mineures et incitation à la prostitution entre 1994 et 2004. Elle risque la perpétuité en cas de condamnation. (ats)

T'as où les vagues?

Vidéo: watson

15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer

1 / 19
15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer
source: twitter/i drink good
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Whatsapp ne sera plus comme avant dès juin, voici ce qui va changer
Quelques semaines après la mise à jour de son célèbre service de messagerie, Meta déploie encore de nouvelles fonctionnalités Whatsapp. Les utilisateurs pourraient en profiter dans un peu moins d'un mois.

Actuellement, quitter un groupe de discussion Whatsapp se fait froidement, à la vue de tous. «Melissa est parti(e).» notifie l'application à tous les participants, entrecoupant ainsi brusquement l'ambiance réjouissante et foisonnante du fil de messages. Une fonctionnalité de la mise à jour de la plateforme au cours du mois de juin pourrait mettre fin à ce malaise.

L’article