DE | FR

L'ex-président des Maldives blessé dans un attentat à la bombe

Image: sda
L'ex-président des Maldives, Mohamed Nasheed, a été blessé jeudi par une bombe dans la capitale Malé.
07.05.2021, 09:5307.05.2021, 15:19

Une attaque à la bombe a eu lieu ce jeudi, aux Maldives. Mohamed Nasheed, l'actuel chef du Parlement, âgé de 53 ans, était sur le point de monter dans sa voiture, lorsque l'engin, dissimulé sur une moto, a explosé.

Tentative d'assassinat

«Nasheed a échappé à une tentative d'assassinat», a dit un responsable gouvernemental. «Il est blessé, mais dans un état stable». Les forces de l'ordre ont bouclé la zone où l'attaque a eu lieu.

Un membre de la famille a indiqué, sous couvert de l'anonymat, que l'ex-président souffrait de plusieurs blessures. Il a précisé que Mohamed Nasheed était conscient et qu'il avait communiqué avec les médecins, lorsqu'il a été admis à l'hôpital. Un de ses gardes du corps a également été hospitalisé. Actuellement, «il est sous anesthésie. Il a une profonde blessure sur un des bras», a dit cette source.

Qui est Mohamed Nasheed?

Ancien prisonnier de conscience, Mohamed Nasheed est devenu le premier président démocratiquement élu des Maldives, lors du premier scrutin multipartite en 2008. Il a été renversé par un coup d'Etat en 2012 et condamné à 13 ans de prison en 2015 pour des accusations de terrorisme, un verdict dénoncé par les organisations des droits de l'homme comme politiquement motivé.

Il est devenu président du Parlement, deuxième plus haute fonction dans la hiérarchie de l'Etat, après les élections de 2019.

Un eldorado touristique

Avec 330'000 habitants, des musulmans sunnites, les Maldives sont connues comme une destination touristique de luxe, mais aussi pour leur constante instabilité politique. L'explosion est survenue peu avant avant l'entrée en vigueur d'un couvre-feu nocturne, prévu dans la capitale dans le cadre des restrictions sanitaires, pour lutter contre la pandémie de Covid-19. (ats)

La team watson et ses Tupperwares

1 / 8
La team watson et ses Tupperwares
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

TikTok découvre... la salade de fruits

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le premier criminel de guerre russe n'a rien d'un boucher sanguinaire
Vadim Chichimarine, le sergent russe de 21 ans qui a tué un civil ukrainien d'une balle de kalachnikov en février dernier, a été reconnu coupable de crime de guerre et condamné à la prison à perpétuité. Au beau milieu d'un conflit sanglant où les pires atrocités ont été commises, c'est un criminel aux airs de petit gibier qui fait désormais «office d'exemple». Un paradoxe... pas si étonnant.

Démonstration de gonflette. En déballant ses biscoteaux judiciaires, l'Ukraine a voulu à tout prix prévenir les troupes russes: les crimes sont jugés, les criminels condamnés. L'agression menée par Vladimir Poutine depuis deux mois a désormais un visage juvénile et un regard de chiot abîmé. Lundi, Vadim Chichimarine, 21 ans, a été reconnu coupable de crime de guerre et condamné à la prison à perpétuité. Il a tué, en février dernier, Oleksandre Chelipov, un civil ukrainien de 62 ans. Une balle de kalachnikov en pleine tête, depuis le siège passager d'une voiture volée.

L’article