stratus fréquent
DE | FR
International
Cuba

En 5 points, voici comment le Code de famille cubain pourrait changer

En 5 points, voici comment le Code de famille cubain pourrait changer

Un référendum sur un nouveau Code de la famille a lieu aujourd'hui à Cuba. Il s'agit d'un texte qui autoriserait le mariage homosexuel, mais aussi la gestation pour autrui et l'adoption pour toutes et tous. Le résultat reste incertain.
25.09.2022, 16:5725.09.2022, 19:54
epa10204258 A man and a child walk past a banner that is part of the 'Yes' campaign in the referendum on the family code, in Havana, Cuba 24 September 2022. More than eight million Cubans are called o ...
Des pancartes, comme celle-ci, étaient dispersées sur l'île de Cuba pour inciter la population à dire "oui" au nouveau Code de la famille. Image: sda

Les Cubains ont commencé à voter dimanche par référendum sur un nouveau Code de la famille, un texte très avancé en matière de droits sociétaux. Il inclut notamment le mariage homosexuel et la gestation pour autrui.

Les quelque 24 000 bureaux de vote ont ouvert à 7 heures locales, soit 13 heures en Suisse, et doivent fermer à 18 heures (minuit en Suisse).

Oui ou non?

Plus de huit millions de Cubains sont appelés à répondre par oui ou par non à une seule question: «Etes-vous d'accord avec le Code des familles ?» lors de ce scrutin volontaire et à bulletin secret.

Parmi eux, le président Miguel Diaz-Canel s'est rendu tôt avec son épouse dans un bureau de vote de l'ouest de La Havane. Le Code de la famille «est une loi juste, nécessaire, actualisée et moderne qui donne des droits et des garanties à tous», a déclaré le chef de l'Etat.

epa10071237 Cuba's President Miguel Diaz-Canel (L) and Undersecretary of Industry and Commerce of Mexico Hector Guerrero attend the inauguration of the Cuba-Mexico Business Forum at the Hotel Nacional ...
Le président cubain Miguel Diaz-Canel, à gauche, est en faveur du nouveau Code de la famille. Image: sda

Mariage, adoption et gestation pour autrui

La nouvelle loi, qui dépoussière en profondeur le texte en vigueur depuis 1975, définit le mariage comme l'union de «deux personnes», ce qui légalise le mariage homosexuel et l'adoption homoparentale.

Outre un renforcement des droits des enfants, personnes âgées et handicapées, elle introduit la possibilité de reconnaître légalement plusieurs pères et mères, outre les parents biologiques, ainsi que la gestation pour autrui sans fins lucratives.

Vide juridique

Plusieurs de ces sujets restent sensibles à Cuba, dans une société encore empreinte de machisme et dont le gouvernement communiste a ostracisé les homosexuels dans les années 1960-1970. Néanmoins, ces vingt dernières années, l'attitude des autorités envers les homosexuels a nettement évolué, et le «oui» a fait l'objet d'une intense campagne gouvernementale.

En Amérique latine, le mariage homosexuel n'est légal que dans sept pays et plusieurs Etats mexicains. La gestation pour autrui n'est, elle, autorisée que dans deux Etats mexicains. Ailleurs, elle se trouve le plus souvent dans un vide juridique, ni interdite, ni autorisée.

Plus de 500 articles

En 2019, le gouvernement cubain avait tenté d'introduire le mariage homosexuel dans la nouvelle Constitution, avant de faire machine arrière face aux critiques des Eglises catholique et évangélique. La Conférence des évêques a rappelé récemment son opposition à plusieurs articles: l'adoption par les couples homosexuels, la gestation pour autrui et la parentalité élargie.

Pendant plusieurs mois, le texte a fait l'objet d'une vaste consultation populaire qui a conduit à la modification de 48% du texte, selon les médias officiels. Cependant, le caractère élargi du texte comptant plus de 500 articles pourrait alimenter le vote négatif ou l'abstention, certains électeurs se disant, par exemple, favorables au mariage égalitaire, mais opposés à l'adoption.

Moment historique

Pour le politologue Rafael Hernandez, il s'agit de la «législation la plus importante en matière de droits humains» à Cuba depuis la révolution de 1959, au point même que certains ont estimé que le gouvernement «allait trop loin».

C'est la première fois que les Cubains sont appelés à se prononcer par oui ou par non sur une loi, le référendum étant jusque-là réservé aux textes constitutionnels. (ats/myrt)

Hadis Najafi, nouveau symbole fort de la révolution iranienne

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le «cannibale de Poutine» prépare la contre-attaque russe
Les analystes occidentaux sont alarmés. Grâce à ses méthodes impitoyables, couplées à d'habiles ajustements tactiques, le commandant en chef russe Sergueï Sourovikine pourrait bientôt infliger de lourdes défaites à l'Ukraine.

Après la reprise de Kherson, les espoirs de nouvelles victoires ukrainiennes sont presque devenus démesurés. La magistrale propagande de guerre ukrainienne, notamment sur les réseaux sociaux, a largement contribué à cette euphorie en Occident.

L’article