DE | FR

Une panne mondiale d'Internet qui révèle la fragilité du système mondial

Jeudi, des compagnies aériennes et des banques, principalement aux Etats-Unis et en Australie, ont été victimes d'une panne majeure.
18.06.2021, 08:1318.06.2021, 16:42

La panne mondiale d'Internet ayant affecté, jeudi, des banques et des compagnies aériennes, notamment en Australie et aux Etats-Unis, n'a pas été causée par une cyberattaque, a affirmé, vendredi, le fournisseur américain de services Akamai. Le problème technique a été résolu.

Selon Akamai, le problème a été résolu en un peu plus de quatre heures, mais la plupart des sites Internet n'ont été touchés que pendant environ une heure.

Qui a été touché avec quelles conséquences

Akamai a précisé qu'environ 500 de ses clients avaient été privés de connexion à Internet, suite à un problème avec l'un de ses produits de sécurité sur le réseau. Cela concerne en particulier:

  • Les compagnies aériennes American Airlines, Delta Air Lines, United Airlines et Southwest Airlines.
  • La plupart des grandes banques d'Australie.

Quelles étaient les causes de la panne?

«L'incident n'a pas été causé par une mise à jour du système ni par une attaque informatique», a précisé la société. Son origine, a-t-elle ajouté, un problème de routage des données, auquel il a depuis été remédié. Il était lié à un produit visant à éviter les attaques par déni de service (DDoS), consistant en un envoi massif de données sur un serveur pour le rendre inopérant.

Des questions vis-à-vis de notre dépendance à Internet

Cette panne est le dernier incident en date à concentrer l'attention sur la stabilité des plateformes Internet vitales pour l'économie et sur le rôle-clé joué par une poignée d'entreprises, pour la plupart inconnues du grand public, dans le fonctionnement d'Internet.

La semaine dernière, des sites de médias et du gouvernement américain, notamment ceux de la Maison-Blanche, du New York Times et d'Amazon, ont été temporairement touchés par un problème survenu chez la société américaine Fastly, qui offre un service pour accélérer la vitesse de chargement des pages Internet. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Iran: «Couper internet permet à la police de tuer à huis clos»
Depuis la mort de Mahsa Amini, le 16 septembre, des révoltes embrasent l'ensemble du pays. L'un des outils de la répression a été la coupure d'internet. Derrière cette action, quel est l'objectif du gouvernement? Et cela va-t-il freiner les contestations? Entretien avec un sociologue du numérique.

Les manifestations qui embrasent l'Iran entrent dans leur troisième semaine. Elles ont débuté le 16 septembre, le jour où Mahsa Amini, arrêtée pour un voile mal porté, est tuée pendant sa garde-à-vue par la police des moeurs.

L’article