DE | FR

Une panne mondiale d'Internet qui révèle la fragilité du système mondial

Jeudi, des compagnies aériennes et des banques, principalement aux Etats-Unis et en Australie, ont été victimes d'une panne majeure.



La panne mondiale d'Internet ayant affecté, jeudi, des banques et des compagnies aériennes, notamment en Australie et aux Etats-Unis, n'a pas été causée par une cyberattaque, a affirmé, vendredi, le fournisseur américain de services Akamai. Le problème technique a été résolu.

Selon Akamai, le problème a été résolu en un peu plus de quatre heures, mais la plupart des sites Internet n'ont été touchés que pendant environ une heure.

Qui a été touché avec quelles conséquences

Akamai a précisé qu'environ 500 de ses clients avaient été privés de connexion à Internet, suite à un problème avec l'un de ses produits de sécurité sur le réseau. Cela concerne en particulier:

Quelles étaient les causes de la panne?

«L'incident n'a pas été causé par une mise à jour du système ni par une attaque informatique», a précisé la société. Son origine, a-t-elle ajouté, un problème de routage des données, auquel il a depuis été remédié. Il était lié à un produit visant à éviter les attaques par déni de service (DDoS), consistant en un envoi massif de données sur un serveur pour le rendre inopérant.

Des questions vis-à-vis de notre dépendance à Internet

Cette panne est le dernier incident en date à concentrer l'attention sur la stabilité des plateformes Internet vitales pour l'économie et sur le rôle-clé joué par une poignée d'entreprises, pour la plupart inconnues du grand public, dans le fonctionnement d'Internet.

La semaine dernière, des sites de médias et du gouvernement américain, notamment ceux de la Maison-Blanche, du New York Times et d'Amazon, ont été temporairement touchés par un problème survenu chez la société américaine Fastly, qui offre un service pour accélérer la vitesse de chargement des pages Internet. (ats)

En lien avec la cybersécurité

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

La Suisse serait inconsciente de l'urgence en matière de cybersécurité

Link zum Artikel

Instagram élu plus gros traître en matière de partage de données

Link zum Artikel

«Pas de données perdues sur mesvaccins.ch»

Link zum Artikel

Les données LinkedIn de 500 millions de membres sont en vente: 5 choses à savoir

LinkedIn a été victime de piratage. Et le plus grand réseau social professionnel a confirmé que les données de plus d'un demi-milliard d'utilisateurs avaient été mises en vente. Êtes-vous concerné?

Quelques jours après la découverte des données d'environ 533 millions de membres Facebook sur Internet, un ensemble de données contenant un demi-milliard d'informations numériques d'internautes a de nouveau fuité dans un forum de hackers. Et ces derniers assurent que les informations proviennent de LinkedIn, comme l'a rapporté le média en ligne Cybernews.

Cela dépend de ce que vous entendez par une attaque de hacker. D'après ce que nous savons, le pirate a en effet récupéré une base de …

Lire l’article
Link zum Artikel