DE | FR

Le doyen de l'humanité est mort trois semaines avant ses 113 ans

Le doyen de l'humanité, l'Espagnol Saturnino de la Fuente Garcia, est décédé à l'âge de 112 ans et 341 jours.
Le doyen de l'humanité, l'Espagnol Saturnino de la Fuente Garcia, est décédé à l'âge de 112 ans et 341 jours.Image: twitter
Il avait été déclaré l'homme vivant le plus âgé du monde à l'âge de 112 ans et 211 jours et devait fêter son 113e anniversaire le mois prochain. Paix à son âme.
19.01.2022, 05:1219.01.2022, 06:59

Le doyen de l'humanité, l'Espagnol Saturnino de la Fuente Garcia, est décédé à l'âge de 112 ans et 341 jours. C'est ce qu'a annoncé mercredi le Guinness Book World Records.

En raison de sa petite taille, cet Espagnol d'1m50, né à Puente Castro le 11 février 1909, n'avait pas été appelé au combat en 1936 durant la guerre civile espagnole et avait pu monter une prospère entreprise de chaussures. Il a eu sept enfants, 14 petits-enfants et 22 arrière-petits-enfants.

Le record de longévité reste détenu par la Française Jeanne Calment, qui a vécu 122 ans et 164 jours, avant de s'éteindre en 1997, selon le site du Guinness World Records. (ats/jch)

Ailleurs, sur la planète: Voici Benjamin Alexander, ancien DJ et premier skieur alpin de la Jamaïque

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le nouveau gouvernement français est dans l'embarras pour des accusations de viol
Sitôt formé, déjà éclaboussé! Et il y a de quoi... Le gouvernement français s'en est remis à la justice, lundi, pour «trancher» le cas d'un ministre accusé de viols, Damien Abad.

Une affaire embarrassante pour le président Emmanuel Macron qui a promis la «tolérance zéro» en matière de violences faites aux femmes. Elle touche un exécutif à peine nommé vendredi dernier, et qui doit, en plus, se mettre en ordre de marche en vue des élections législatives des 12 et 19 juin.

L’article