DE | FR

Une ministre privée de COP26 à cause de son fauteuil roulant

Karine Elharrar, ministre israélienne des énergies, n'a pas pu assister au sommet de la COP26 lundi. La raison? Les infrastructures n'étaient pas adaptées aux chaises roulantes.
02.11.2021, 07:5903.11.2021, 06:44

Manifestement, même l'Organisation des Nations unies (ONU) a des améliorations à apporter en termes d'inclusion. Lundi 1er novembre, au premier jour officiel de la COP26 à Glasgow, Karine Elharrar entend se rendre à une conférence... à laquelle elle ne parviendra jamais.

L'accès à l'enceinte du bâtiment n'était possible qu'en marchant ou en empruntant une navette, impossible à utiliser par les personnes en situation de handicap.

Deux heures d'attente... pour rien

La ministre des énergies israélienne a donc dû patienter deux heures... avant de se rendre à l'évidence et de retourner à son hôtel, situé à Edimbourg, à 80km de là.

Sur Twitter, la ministre a déploré ce manque flagrant d'infrastructures adéquates: «Je suis venue à la COP26 pour rencontrer mes homologues du monde entier et promouvoir une lutte commune contre la crise climatique. Il est regrettable que l'ONU, qui promeut l'accessibilité pour les personnes handicapées, en 2021, ne fournisse pas l'accessibilité à ses événements».

Un incident aux retombées diplomatiques

Mis au courant de l'incident, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré s'être plaint auprès des organisateurs.

Un responsable de sa délégation a également précisé que Naftali Bennett ne serait pas présent mardi si Karine Elharrar ne pouvait pas accéder au sommet.

James Cleverly, ministre britannique des affaires étrangères, s'est dit «profondément déçu et frustré» que la ministre en chaise roulante n'ait pu accéder au sommet.

Il a ajouté que: «Le lieu de la COP est conçu pour être accessible à tous. J'en ai parlé à la ministre et j'ai hâte de la rencontrer demain».

Quant à l'ambassadeur du Royaume-Uni en Israël, Neil Wigan, il s'est excusé sur Twitter:

«Je suis navrée d'apprendre que Karine Elharrar n'a pas été en mesure d'assister aux conférences à la COP26. Je présente mes excuses profondes et sincères à la ministre. Nous voulons un sommet de la COP26 qui soit accueillant et inclusif pour tout le monde.»

Boris Johnson a réagi

Selon la BBC, averti de l'incident par son homologue israélien, le Premier ministre britannique Boris Johnson a convié Karine Elharrar à participer à une réunion entre les deux chefs de gouvernement mardi. (mbr)

Vous n'avez toujours pas compris à quoi servait la COP26: Explications ici👇

Tout à fait rien à avoir, mais voici un retour sur l'affaire Baldwin en images.

1 / 7
Affaire Baldwin, le drame en images
source: sda / roberto e. rosales
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Vous n'avez rien compris à la COP26? On vous explique ses enjeux.

Et sinon dans l'actu...

10 manières de réagir à la mort de l'inventeur du tiramisu

Link zum Artikel

Des professionnels de la santé écrivent une lettre alarmiste à Berset

Link zum Artikel

Pourquoi la mort sera bientôt moins mortelle et plus tendance?

Link zum Artikel

Les infirmiers sont les «souffre-douleur» de notre système de santé

Link zum Artikel
6 questions sur la vaccination obligatoire bientôt en vigueur en Autriche
L'Autriche va rendre obligatoire, début février, la vaccination contre le Covid pour une partie de la population. Raisons, durée, personnes visées, voici tout ce qu'il faut savoir sur ce projet de loi qui est une première en Europe.

«Comme prévu, nous allons rendre la vaccination obligatoire début février», a indiqué, dimanche, à Vienne en conférence de presse Karl Nehammer le nouveau chancelier de l'Autriche.

L’article