larges éclaircies
DE | FR
International
Disney

Disney perd des abonnés et licencie 7000 personnes

Disney perd des abonnés et s'apprête à licencier 7000 personnes

FILE - In this Jan. 9, 2019 photo, guests watch a show near a statue of Walt Disney and Micky Mouse in front of the Cinderella Castle at the Magic Kingdom at Walt Disney World in Lake Buena Vista, Fla ...
Le tout premier parc Disneyland, créé par Walt Disney en 1971, se situe près d'Orlando, en Floride.Image: sda
C'est la première fois depuis le lancement du service de streaming à la fin 2019 que Disney+ ne gagne pas des millions de nouveaux spectateurs au cours du trimestre écoulé.
09.02.2023, 06:13
Plus de «International»

La plateforme Disney+ du géant américain du divertissement a perdu 2,4 millions d'abonnés pendant les trois derniers mois de l'année 2022. La plateforme compte désormais 161,8 millions d'abonnés dans le monde et sept mille emplois du groupe passeront à la trappe.

Le géant du divertissement a tout de même rassuré les marchés financiers avec des pertes opérationnelles moins élevées qu'attendues pour ses plateformes de streaming (Disney+, ESPN+ et Hulu), à 1 milliard de dollars pour la période d'octobre à décembre.

Réduire les dépenses

Mais le groupe a aussi annoncé la suppression prochaine d'environ 7000 emplois:

«Bien que ce soit nécessaire pour faire face aux difficultés actuelles, je ne prends pas cette décision à la légère»
Le patron du groupe, Bob Iger

Selon son rapport annuel 2021, le groupe employait 190'000 personnes dans le monde au 2 octobre de cette année-là dont 80% à temps plein.

«Nous pensons que le travail que nous faisons pour transformer notre entreprise autour de la créativité, tout en réduisant les dépenses, va amener de la croissance durable et de la rentabilité pour nos activités de streaming», a déclaré M. Iger, cité dans le communiqué.

Publicité

Les plateformes de streaming ont connu des croissances flamboyantes pendant des années, encore amplifiées par la pandémie de Covid-19, avant d'être rattrapées par la crise économique.

«La croissance des abonnés ne sera pas linéaire à chaque trimestre»
Christine McCarthy, directrice financière de Disney, en novembre, alors que la plateforme venait de gagner 12 millions d'abonnés en un trimestre.

Netflix, le vétéran et le leader du secteur, a connu un premier semestre difficile en 2022 en perdant près de 1.2 million d'abonnés, avant de rebondir cet automne et cet hiver. La plateforme compte plus de 230 millions d'abonnés payants, mais son bénéfice net annuel a baissé de 12% à 4,5 milliards.

Les applications de streaming font le même constat que des réseaux sociaux comme Snapchat, Facebook ou Instagram: les gains en utilisateurs ne se traduisent plus automatiquement en gains financiers.

Netflix et Disney ont donc lancé en décembre de nouveaux abonnements moins chers, avec de la publicité, pour attirer encore plus de spectateurs et surtout pour diversifier leurs sources de revenus.

D'ici à la fin 2023, la nouvelle formule devrait rapporter plus d'un milliard de dollars de recettes publicitaires aux Etats-Unis, selon les chiffres du cabinet Insider Intelligence. (ats/jch)

Un employé de Disneyland Paris interrompt une demande en mariage
Video: instagram
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les Coréens n'ont jamais fait aussi peu d'enfants
Les prix de l'immobilier et des coûts liés au fait d'élever des enfants ont fait chuter le nombre de naissances en Corée du Sud. Si le pays continue à ce rythme, sa population sera réduite de moitié d'ici 2100.

Le nombre de nouveau-nés en Corée du Sud a atteint en 2023 son plus bas niveau depuis les premières statistiques sur le sujet en 1970, a annoncé Séoul mercredi, malgré les milliards de francs dépensés par le gouvernement pour encourager les naissances.

L’article