DE | FR
Hillary Clinton, candidate démocrate à la présidentielle de 2016 et ancienne secrétaire d'Etat, a décidé de partager des extraits du discours qu'elle avait préparé en cas de victoire.
Hillary Clinton, candidate démocrate à la présidentielle de 2016 et ancienne secrétaire d'Etat, a décidé de partager des extraits du discours qu'elle avait préparé en cas de victoire.Image: sda

Hillary Clinton partage son discours de présidente des Etats-Unis

Intitulé «Le pouvoir de la résilience» et diffusé dès jeudi, l'ancienne première dame des Etats-Unis partage avec émotion ce qu'elle aurait dit si elle avait gagné les élections de 2016, face à Donald Trump.
09.12.2021, 03:5809.12.2021, 07:01

Dans un épisode de Masterclass, une plate-forme américaine d'abonnement à l'éducation en ligne, la candidate démocrate à la présidentielle de 2016 et ancienne secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, lit des extraits du discours qu'elle s'était préparée à prononcer à New York le 8 novembre 2016, avant qu'il soit clair que Donald Trump remporte l'élection. La diffusion est prévue ce jeudi.

Voici la bande-annonce de l'épisode:

«Je n'ai jamais partagé ça avec personne. Je ne l'ai jamais lu à haute voix. Mais il aide à résumer qui je suis, ce en quoi je crois et ce que j'espérais pour le genre de pays que je veux pour mes petits-enfants et que je veux pour le monde, en lequel je crois, c'est l'Amérique dans son meilleur élément.»
Hillary Clinton

L'épouse de l'ancien président américain Bill Clinton, qui est devenue, en 2016, la première femme à obtenir l'investiture du parti démocrate, aurait bien évidemment évoqué le fait de devenir la première femme présidente des Etats-Unis. Quelques extraits de son discours, rapportés par CNN:

«J'ai rencontré des femmes qui étaient nées avant que les femmes aient le droit de vote. Elles ont attendu 100 ans pour ce soir. J'ai rencontré des petits garçons et des petites filles qui ne comprenaient pas pourquoi une femme n'avait jamais été présidente auparavant. Maintenant, ils savent, et le monde entier sait, qu'en Amérique, chaque garçon et chaque fille peut grandir et devenir ce dont il rêve, même président des Etats-Unis.»
«Aujourd'hui, avec vos enfants sur vos épaules, vos voisins à vos côtés, vos amis anciens et nouveaux debout comme un seul homme, vous avez renouvelé notre démocratie. Et grâce à l'honneur que vous m'avez fait, vous avez changé son visage pour toujours.»
«C'est une victoire pour tous les Américains, hommes et femmes, garçons et filles, car comme notre pays l'a prouvé une fois de plus, quand il n'y a pas de plafonds, le ciel est la limite.»

Dans la vidéo, qui sera diffusée ce jeudi, Hillary Clinton est prise d'émotion en parlant de sa défunte mère, Dorothy Rodham, qu'elle a souvent évoquée pendant la campagne de 2016. Elle ajoute que la personne avec laquelle elle aurait voulu partager cette victoire, plus que quiconque, est justement cette dernière.

Voici le robot humanoïde le plus réaliste au monde

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Les jobs qui ne servent à rien n'ont pas disparu. A qui profitent-ils?
Si l'efficacité des employés était le maître-mot du marché, les jobs inutiles devraient disparaître, non? Eh bien... non. Voici en quoi – et à qui – ils sont utiles.

Le concept de «bullshit job» a été rendu célèbre au début des années 2010 par David Graeber, un anthropologue étasunien. Il a connu un succès immédiat parce qu'il permet d'appréhender une réalité que des millions de personnes affrontent tous les jours. Le reporting inutile et dévoreur de temps, les indicateurs de performance absurdes sur lesquels tout le monde triche, les visions prétendument stratégiques, mais vides de sens; ces symptômes sont endémiques de nombreux quartiers d'affaires, mais pas uniquement:

L’article