larges éclaircies
DE | FR
International
Drame

L'arme utilisée par Alec Baldwin était chargée avec une balle réelle

L'arme utilisée par Alec Baldwin était chargée avec une balle réelle

Alec Baldwin speaks on the phone in the parking lot outside the Santa Fe County Sheriff's Office in Santa Fe, N.M., after he was questioned about a shooting on the set of the film "Rust&quot ...
Alec Baldwin après avoir été interrogé par la police. «Les mots me manquent pour exprimer ma stupeur et ma tristesse», a-t-il déclaré.Image: sda
C'est ce que révèlent des documents consultés par des médias américains. L'assistant-réalisateur avait assuré à l'acteur que le pistolet était chargé à blanc.
23.10.2021, 10:1324.10.2021, 17:17
Plus de «International»

De nouveaux détails émergent au sujet du drame survenu jeudi lors du tournage du western «Rust». Alors que les acteurs et l’équipe de tournage s’apprêtaient à répéter une scène, l'acteur Alec Baldwin a actionné une arme à feu censée être factice ou chargée à blanc, tuant Halyna Hutchins, directrice de la photographie, et blessant grièvement le réalisateur du film, Joël Souza.

Selon des documents consultés par l'Associated Press, le pistolet était chargé avec une balle réelle. L'arme était l'une des trois que l'armurier du film, Hannah Gutierrez, avait placées sur un chariot à l'extérieur du bâtiment où se déroulait la scène.

This photo shows the Bonanza Creek Ranch one day after an incident left one crew member dead and another injured, Friday, Oct. 22, 2021 in Santa Fe, N.M. A prop firearm discharged by veteran actor Ale ...
Le bâtiment où s'est déroulé le drame.Image: sda

«Cold gun»

C'est l'assistant-réalisateur, nommé Dave Halls, qui a tendu le pistolet à la star du film. «Cold gun», aurait-il dit à voix très haute, ce qui signifie que l’arme était sans danger puisque non chargée avec des munitions réelles.

Ce n'était pas le cas. Selon un autre document révélé par le Los Angeles Times, une seule balle a été tirée. Elle aurait mortellement touché Halyna Hutchins, avant de blesser Joël Souza, qui se trouvait derrière elle. Après le drame, l'arme a été immédiatement remise à la police.

Mais pourquoi cette balle se trouvait-elle dans le pistolet? Et qui en est responsable? De nombreuses questions restent ouvertes. Selon les premières investigations, Dave Halls ignorait que l’arme n’était pas chargée avec des balles à blanc.

Enquête

Hannah Gutierrez et Dave Halls sont actuellement au cœur de l'enquête menée par la police. Ni l'un ni l'autre ne sont à l'heure actuelle visés par des poursuites, a confirmé vendredi un porte-parole du shérif. La procureure Mary Carmack-Altwies avait aussi indiqué vendredi dans un communiqué «ne pas savoir» à ce stade de l'enquête si «des poursuites seraient engagées». (asi)

Affaire Baldwin, le drame en images
1 / 7
Affaire Baldwin, le drame en images
Le lieu du tournage, dans le Nouveau Mexique.
source: sda / roberto e. rosales
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une histoire de cul pourrait sauver Donald Trump
Fani Willis a réussi à inculper Donald Trump. Mais le procès risque désormais de tomber à l'eau, car la procureure a commis une erreur impardonnable.

Pas de doute, Fani Willis a la jurisprudence dans le sang. Son père était un avocat renommé et a forgé sa réputation en défendant les membres des Black Panthers, un mouvement radical de défense des droits civiques. C'est également lui qui a largement élevé sa fille. C'est pourquoi Fani Willis, aujourd'hui âgée de 53 ans, s'est très vite sentie plus à l'aise dans les palais de justice que sur les bancs d'école. Logiquement, elle a, elle aussi, choisi de faire des études de droit, qu'elle a terminées en 1996.

L’article