DE | FR

La pandémie accélère «l'uberisation» du trafic de drogues en Europe

Bild

Cannabis, cocaïne, MDMA... Toujours plus puissantes, les drogues sont éminemment disponibles en Europe et la pandémie a accru la «dématérialisation» du trafic et la livraison aux consommateurs.



Malgré quelques pénuries locales et temporaires, le rapport annuel de l'observatoire insiste sur l'adaptabilité des trafiquants dont l'offre a globalement résisté aux restrictions et fermetures de frontières.

Surtout, «la pandémie a accéléré l'uberisation» du marché, résume pour l'AFP Alexis Goosdeel, le directeur de l'observatoire.

Publicité sur les réseaux sociaux, commandes via messageries cryptées, livraison à domicile: déjà à l'oeuvre avant l'apparition du nouveau coronavirus, ces tendances ont été renforcées par la vie confinée.

Le rapport s'inquiète également d'une «augmentation» de l'usage de benzodiazépines, des anxiolytiques détournés de leur usage médical ou imités par certaines drogues de synthèse, possible reflet des «problèmes de santé mentale entraînés par la pandémie».

Conséquences à long terme

Alors que les jeunes et les plus précaires sont particulièrement fragilisés, l'observatoire redoute «l'effet de l'hyperdisponibilité de toutes les drogues» en Europe, explique M. Goosdeel. A long terme, la crise née du Covid-19 peut favoriser leurs consommations et pousser certains vers le trafic.

(ats/afp)

Les artistes du Festival de la Cité 2021, en images

1 / 9
Les artistes du Festival de la Cité 2021, en images
source: festival de la cité / festival de la cité
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Manifestation festive à Lugano

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Présidentielle 2022

Voici les jeunes Français qui voteront pour Marine Le Pen

La candidate du Rassemblement national drague férocement les millenials, des études la donnent favorite chez les 25-34 ans et la gauche n'a (pour l'instant) aucune alternative fiable à offrir. Macron leur fait honte. Portrait de la génération Le Pen.

En 1985, la «jeunesse emmerde le Front national». Aujourd'hui, ce n'est plus le Front, mais le Rassemblement national, le groupe de punk Bérurier Noir a rangé son hymne contre l'extrême-droite et les études donnent Marine Le Pen favorite chez les 25-34 ans. Cette tendance est en hausse de 6% par rapport à 2017. Tout ça, à moins d’un an de la Présidentielle. La jeunesse française roule-t-elle vraiment de plus en plus à droite?

«On ne peut pas le dire comme ça, non. Il faut surtout …

Lire l’article
Link zum Artikel