DE | FR

Dopé par la pandémie, Amazon recrute 55 000 personnes dans le monde

Amazon entrepôt logistique

Un centre logistique d'Amazon en Allemagne. Image: Keystone

Dopé par l'explosion des commandes en ligne, Amazon affirme avoir embauché plus de 450 000 personnes aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie.



Le géant américain de la vente en ligne, Amazon, vient d'annoncer son intention de recruter des dizaines de milliers de personnes pour faire face à la croissance de leurs diverses activités, du lancement de satellites à la livraison de commandes.

Amazon veut embaucher 55 000 personnes dans le monde à des postes de bureau allant des ressources humaines au marketing ainsi qu'à des postes liés à la technologie:

450 000 recrutements depuis le début de la pandémie

Le groupe a d'une part appuyé sur l'accélérateur concernant le projet de lancement de satellites, mais a aussi besoin de toutes sortes de compétences, notamment:

«La grande majorité de tous ces postes sont de nouveaux emplois»

Dopé par l'explosion des commandes en ligne, Amazon affirme avoir embauché plus de 450 000 personnes aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie. Dans le monde, l'entreprise comptait 1,3 million de salariés fin 2020. Elle prévoit une grande foire de l'emploi dans neuf pays le 15 septembre. (ats/jch)

En attendant un emploi: Jusqu'où irez-vous pour le selfie parfait? Trop loin, comme ces gens?

Plus d'articles sur le sport

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Et bim! Jeff Bezos n'est pas officiellement astronaute

Il ne suffit pas de mettre le prix pour être officiellement considéré comme un astronaute et la Federal Aviation Administration a rapidement douché les rêves enfantins de Bezos. Et selon cette même FAA, les touristes spatiaux ne le seront pas non plus.

Tel est pris qui croyait prendre. Lorsqu'il a titillé Richard Branson, autre milliardaire des étoiles, sur le fait qu'il n'allait pas réellement atteindre l'espace à bord du vaisseau de Virgin Galactic, Jeff Bezos n'imaginait sans doute pas que le karma s'apprêtait à lui jouer un bien vilain tour.

Le contrôle au sol de Blue Origin a bien nommé l'ex-patron d'Amazon «Astronaut Bezos» lors du «status check» consécutif à l'atterrissage de New Shepard, et l'Américain a bien reçu son badge …

Lire l’article
Link zum Artikel