DE | FR
Voici comment Air France compte faire encore plus d'économie. Watson.

Image: shutterstock

Voici comment Air France compte faire encore plus d'économies

La compagnie aérienne a avancé plusieurs pistes pour renfler ses caisses durement touchées par la crise du Covid-19. Voici lesquelles.



Comme énormément de secteurs, celui de l'aviation est définitivement en crise depuis le début de la pandémie de Covid-19. Air France, qui a perdu 7,9 milliards de francs en 2020 suite à l'absence de trafic aérien, a présenté son plan d'économie aux organisations syndicales lors des négociations annuelles obligatoires (NAO).

Une source syndicale confirmée par La Tribune affirme qu'il s'agit de «mesures d'ajustement liées à l'activité partielle».

Suppressions et aucune augmentation:

Toutes ces mesures seraient mises en place temporairement, le temps que l'activité reparte pour le secteur aérien. Depuis l'été 2020, un plan de départs prévoyant la suppression de 7580 postes et une restructuration en profondeur de la compagnie ont déjà été lancés. (ats/mndl)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Trop fortes, les joueuses trans font peur au rugby

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Pourquoi la Suisse romande ne vote qu’à gauche (ou presque)

Dimanche a raisonné comme une confirmation: notre coin de pays est à gauche. Très à gauche. C’est elle qui désormais a le contrôle sur la quasi-totalité des villes et des cantons romands. Voilà pourquoi.

A Lausanne, à Yverdon, à Renens, à Nyon, à Vevey, à Montreux. Dans le canton de Genève aussi. Le point commun: ces Municipalités et cet exécutif cantonal ont rejoint dimanche la longue liste des gouvernements (à différents niveaux) de gauche en Suisse romande

Cette journée du 28 mars constitue en effet un nouveau triomphe de la gauche unie, composée des socialistes, des Verts et – parfois – d’une gauche plus «radicale». Il y a bien quelques exceptions, comme le Valais et la ville de …

Lire l’article
Link zum Artikel