International
Economie

L'entreprise Alomora personnalise le certificat Covid en carte Pokémon

Image

Votre certificat Covid est moche? Il est transformable en carte Pokémon

Carte Pokémon, Squid Game ou Jurassic Park.... Le site français Alomora se propose de personnaliser le look tristounet du code QR des certificats Covid. Quitte à poser un sérieux problème de protection des données.
19.10.2021, 11:1919.10.2021, 17:21
Plus de «International»

On est tous d'accord là-dessus: Un certificat Covid, c'est bien pratique, mais c'est aussi un peu moche et impersonnel (en même temps, on attend rarement d'un document administratif qu'il soit esthétique).

Cela a donné une idée à un site fraîchement démarré en octobre, qui se propose de donner un coup de peps aux pass sanitaires des Français vaccinés ou testés négatifs.

Le concept? Griffer le code QR d'une personne sur une carte personnalisée.

Le décor? Des références à la pop-culture des années 90 et 2000: Pokémon, Jurassic Park ou encore la série coréenne qui cartonne Squid Game. Et il faut avouer qu'ils poussent le détail vraiment loin.

(Au point que le pangolin remplace le T-Rex...)

Image
image: alomora.club

Le prix? 15 euros.

Les cartes font déjà parler sur TikTok et les réseaux sociaux.

Un aperçu des modèles proposés...
Un aperçu des modèles proposés... image: alomora.club

Alomora!

C'est le nom subtil de ce site Internet créé dans le courant du mois d'octobre. Il fera particulièrement rire les initiés et les fans d'Harry Potter.

Pour les autres (honte à vous), il s'agit du sortilège utilisé par les sorciers pour déverrouiller les portes. Pertinent pour une carte qui permet de vous «débloquer» l'accès aux évènements, aux restaurants et aux lieux de culture.

Contactés par BFMTV, les concepteurs du site – qui tiennent à rester anonymes – affirment être «trois copains» âgés entre 25 et 35 ans. Leur site serait né d'une blague: Début octobre, ils personnalisent leur propre code QR. Devant l'engouement suscité à chaque fois qu'ils sortent le sésame, ils décident de commercialiser l'idée et de proposer leurs services au prix de 15 euros.

Drôle, mais attention...

Toutefois, si l'initiative est amusante de prime abord, elle pose quand même une interrogation quant à la protection des données.

Le hic, c'est que pour obtenir la personnalisation de son code QR, il faut évidemment faire parvenir son certificat sanitaire aux concepteurs du site Alomora. Or, celui-ci contient des informations fort précieuses du propriétaire:

  • Toutes les infos sur son identité.
  • Son statut vaccinal.
  • Son immunité.

Pour éviter les fraudes ou les tentatives d’arnaque par mail, les autorités sanitaires – qu'elles soient françaises ou
suisses –, ont vivement décommandé de partager les QR codes de son certificat Covid.

Sur le site, Alomora stipule qu'il s'engage à «supprimer ou archiver les données Client au terme d’une durée de 3 ans suivant le dernier achat, et les données Prospect au terme d’une durée de 3 ans suivant la dernière interaction».

Une prise de risque avec ses données qui ne semble guère décourager les internautes. Plusieurs centaines de commandes auraient déjà été passées et de nouveaux designs sont en cours de création. (mbr)

Vous reprendriez bien une part d'une de ces choses hideuses?
1 / 21
Vous reprendriez bien une part d'une de ces choses hideuses?
partager sur Facebookpartager sur X
Un touriste laisse tomber son téléphone portable dans l'enclos des loutres.
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un seul pays est plus compétitif que la Suisse
Dans le classement mondial de la compétitivité 2024 établi par l'institut IMD, la Suisse se hisse en bonne position sur le podium.

Après deux ans de recul, la Suisse a gagné un rang dans le classement de l'institut lausannois qui a mené son enquête auprès de 67 pays. Un statut qu'elle doit à ses performances économiques et à l'efficacité de ses entreprises, selon un communiqué de l'IMD paru mardi. La Suisse reste également à la pointe en matière d'efficacité des pouvoirs publics et de qualité des infrastructures.

L’article