International
Elizabeth II

Bain de foule pour Charles III et William dans la file devant le cercueil

Britain's Prince William meets members of the public in the queue along the South Bank, near to Lambeth Bridge as they wait to view Queen Elizabeth II lying in state ahead of her funeral on Monda ...
Le prince héritier William a salué la foule pendant l'attente de plusieurs heures pour voir le cercueil de la défunte reine Elizabeth II.Image: sda
Elizabeth II

Bain de foule pour Charles III et William dans la file devant le cercueil

Le roi Charles et le prince William sont allés à la rencontre de la foule qui patientait pour voir le cercueil d'Elizabeth II samedi.
17.09.2022, 16:5120.09.2022, 06:19
Plus de «International»

Le roi Charles III et son héritier le prince William se sont offert samedi un bain de foule surprise auprès des Britanniques. Ces derniers affrontent des kilomètres de queue pour s'incliner devant le cercueil d'Elizabeth II avant ses funérailles lundi.

Les heures sont désormais comptées pour se recueillir devant la dépouille - dans son cercueil clos surmonté de la somptueuse couronne impériale - de la souveraine, très populaire jusqu'à sa mort, à l'âge de 96 ans et après plus de 70 ans de règne.

A deux jours des «funérailles du siècle», pour lesquelles les dignitaires étrangers ont commencé à affluer, le temps d'attente dans la file le long de la Tamise jusqu'à Westminster Hall à Londres, avant de voir le cercueil, était estimé autour de 14 heures samedi à la mi-journée.

Rare incident dans les hommages continus: un homme a été arrêté vendredi soir après avoir quitté la queue et s'être approché du cercueil, ont rapporté les autorités.

Le prince William toujours très populaire

Accompagné du prince William, le nouveau souverain est venu pendant une vingtaine de minutes à la rencontre de la foule qui défile sans discontinuer depuis mercredi soir.

Il a échangé quelques mots et serré des mains, comme il l'a fait à plusieurs reprises lors de la tournée l'ayant emmené toute la semaine à travers les quatre nations constitutives du Royaume-Uni, de Belfast à Cardiff.

Resté plus longtemps, le très populaire héritier du trône a remercié le public, s'inquiétant pour l'état de leurs pieds, sous les cris de «I love you William!».

Celui qui porte désormais le titre de prince de Galles se joindra samedi soir aux sept autres petits-enfants de la reine - dont son frère Harry, avec qui les relations sont notoirement difficiles - pour une veillée du cercueil de la défunte reine.

Charles III accueille les chefs d'Etat à Buckingham

Avant les obsèques grandioses à l'Abbaye de Westminster, Charles III entame samedi une intense séquence diplomatique au palais de Buckingham.

Le monarque devait notamment accueillir dans l'après-midi les Premiers ministres des 14 royaumes du Commonwealth, dont:

  • Justin Trudeau (Canada),
  • Jacinda Ardern (Nouvelle-Zélande),
  • Anthony Albanese (Australie).

Les dirigeants de l'organisation, à laquelle Elizabeth II était très attachée, mais qui est secouée par les tentations républicaines de certains membres, dans les Caraïbes notamment, devraient avoir l'occasion d'aller se recueillir devant le cercueil d'Elizabeth II, drapé de l'étendard royal et orné de la couronne impériale.

Dimanche après-midi, Charles III, devenu roi à 73 ans, accueillera les chefs d'Etat pour une réception. (sas/ats)

À Edimbourg, l’immense file d’attente devant le cercueil de la reine Elizabeth
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Un péché mortel»: Des employés du Vatican menacent de porter plainte
Près de cinquante employés des musées du Vatican se plaignent de conditions de travail intolérables et de sécurité négligée – et menacent de porter plainte contre le Vatican.

«Les conditions de travail portent atteinte à la dignité et à la santé de chaque employé.» Ainsi commence une lettre de protestation de l'avocate italienne Laura Sgrò, rédigée au nom de 49 employés des musées du Vatican. Cette lettre, dont des extraits ont été publiés récemment par le Corriere della Sera, est adressée au cardinal Fernando Vèrgez Alzaga, préfet du Gouvernorat de la Cité du Vatican, qui est également responsable des musées.

L’article