International
Emmanuel Macron

Le Pen ou Macron, peste ou choléra: c'est quoi le pire?

Image

Question capitale du duel Macron Le Pen: la peste ou le choléra, c'est quoi le pire?

Depuis quelques jours, un virus et une bactérie envahissent les réseaux sociaux: la peste et le choléra. Comprenez: les électeurs de gauche pensent avoir à choisir entre deux candidats différents, mais aussi néfastes l'un que l'autre. Mais quelle maladie est la plus dangereuse?
16.04.2022, 11:4116.04.2022, 12:20
Plus de «International»

Une célèbre expression est entrée par effraction dans la campagne du 2e tour de l'élection présidentielle. Voter pour Marine Le Pen ou Emmanuel Macron, reviendrait à choisir entre la peste et le choléra. Pour les électeurs de gauche. Et sur les réseaux sociaux.

En clair, les déçus du premier tour seraient devant le dilemme suivant: choisir entre deux choses totalement différentes qui seraient aussi mauvaises l'une que l'autre. Au début, une première salve de tweets réquisitionnaient le virus et la bactérie pour afficher colère et frustration face aux résultats du premier tour. Et justifier l'abstention ou le vote blanc. Dans une ambiance «quitte à choisir une saloperie, je ne choisis pas».

Certes, cette figure langagière n'est pas nouvelle en politique. Mais, cette année, le débat s'est rapidement mué en une bataille sanitaire. Le choléra et la peste c'est kif-kik, vraiment?

Un message recopié à l'identique plusieurs centaines de fois sur Twitter ces dernières heures, pour signifier qu'Emmanuel Macron serait tout de même moins dangereux (ou mortel?) que Marine Le Pen.

Que dit l'OMS?

La peste

«La peste peut être très grave chez l'être humain, avec un taux de létalité de 30% à 60% pour la forme bubonique et elle est presque toujours mortelle dans sa forme pulmonaire en l'absence de traitement»

Le choléra

«Le choléra est une maladie extrêmement virulente, mais facile à traiter. En 2016, 38 pays ont déclaré un total de 132 121 cas, dont 2420 mortels»

De là à dire que Macron serait un problème «facile à traiter» et Le Pen «une maladie presque toujours mortelle», il n'y a qu'un pas (que les internautes franchissent sans souci).

Des variantes déboulent

Depuis que cette épidémie de peste et de choléra s'abat sur la présidentielle et les algorithmes, Twitter s'amuse à jongler avec des variantes, comme s'il fallait (encore mieux) préciser à quoi la France doit s'attendre.

«Les gens qui hésitent entre Macron et Le Pen n'hésitent pas entre la peste et le choléra, mais entre un rhume et un cancer»
Raphaël Enthoven, philosophe, sur Twitter

(fv)

Ouverture des débats par l'avocat de Johnny Depp
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Terrasse percutée par une voiture: l'acte «pourrait être intentionnel»
Ce mercredi, un homme de 24 ans a percuté la terrasse d'un café à Paris, tuant une personne. Ses déclarations «laissent supposer que l'acte pourrait être intentionnel», selon les autorités.

L'acte d'un conducteur âgé de 24 ans qui a percuté mercredi soir la terrasse d'un café à Paris faisant un mort et six blessés «pourrait être intentionnel», a indiqué jeudi le parquet.

L’article