DE | FR

La Nasa va faire exploser un astéroïde pour éviter (peut-être) l'apocalypse

Baptisée DART, la mission décollera depuis la base californienne de Vandenberg à bord d'une fusée Falcon 9 de SpaceX.
Baptisée DART, la mission décollera depuis la base californienne de Vandenberg à bord d'une fusée Falcon 9 de SpaceX.Image: sda
Le pitch est digne d'un film de science-fiction, mais ça va se passer cette nuit: la Nasa s'apprête à projeter un vaisseau à 24 000 km/h contre un astéroïde, en espérant modifier sa trajectoire et ainsi sauver l'humanité d'une potentielle collision.
23.11.2021, 19:4024.11.2021, 06:24

Ce test «sera historique», a déclaré lors d'une conférence de presse Tom Statler, scientifique de la Nasa participant à la mission.

«Pour la première fois, l'humanité va changer le mouvement d'un corps céleste naturel dans l'espace»
Tom Statler, scientifique de la Nasa

Il ne s'agit que d'une répétition générale, le corps céleste visé ne représentant en rien une menace pour la Terre. Tout comme les plus de 27 500 autres astéroïdes proches de la Terre que la Nasa a répertoriés.

Mais les experts estiment qu'ils n'ont connaissance que de 40% des astéroïdes mesurant 140 mètres et plus, la majorité restant encore à découvrir. L'idée est donc de développer une technique pour s'en protéger en cas de menace future.

La mission, baptisée DART (fléchette, en anglais), décollera depuis la base californienne de Vandenberg à bord d'une fusée Falcon 9 de SpaceX, à 22h21 locales mardi (07h21 GMT suisse mercredi).

Impact... dans dix mois

Le vaisseau est plus petit qu'une voiture, flanqué de deux longs panneaux solaires. Il doit frapper à l'automne prochain, dans environ dix mois, un astéroïde de la taille d'un terrain de football (environ 160 mètres de diamètre), qui sera alors situé à onze millions de kilomètres de la Terre.

Le vaisseau est plus petit qu'une voiture.
Le vaisseau est plus petit qu'une voiture.Image: sda

L'astéroïde s'appelle Dimorphos et est en fait une lune, en orbite autour d'un astéroïde plus grand, nommé lui Didymos (780 mètres de diamètre).

Pour faire le tour du gros astéroïde, Dimorphos met actuellement 11 heures et 55 minutes. Les scientifiques s'attendent à réduire son orbite d'environ 10 minutes.

Pour se mettre dans l'ambiance, la bande annonce d'Armageddon

330 millions de dollars

«C'est un très petit changement mais cela pourrait être tout ce dont nous avons besoin pour dévier un astéroïde ayant une trajectoire de collision avec la Terre, si nous avions un jour à le faire, à condition que nous découvrions cet astéroïde assez tôt», a expliqué Tom Statler.

L'effet exact qu'aura l'impact n'est pas connu pour le moment car il dépend notamment de la composition de l'astéroïde. Le coût total de la mission est de 330 millions de dollars. (ats)

Quelqu'un est chaud pour une pizza party dans l'espace?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Au Vénézuela, l'opposition n'a rien pu faire face au pouvoir de Maduro

Link zum Artikel

«Dix pour cent» reçoit une sacrée distinction américaine

Link zum Artikel

Waukesha: le bilan passe à 6 morts et 62 blessés lors de la parade de Noël

Link zum Artikel

Presque un Américain sur deux ne veut plus faire d'enfant

Link zum Artikel
Face à la 5e vague, l'UE craint «une hécatombe»
L'OMS tire la sonnette d'alarme en affirmant que le Covid-19 pourrait engendrer 700 000 décès supplémentaires en Europe, d'ici au printemps. Les pays membres de l'UE sont priés de passer à la vitesse supérieure.

Malgré les mouvements anti-restrictions, l'Europe doit prendre «urgemment» des mesures face à la nouvelle vague de Covid-19, a estimé une agence de l'UE mercredi, au lendemain d'un avertissement de l'OMS sur le risque d'une nouvelle hécatombe cet hiver.

L’article