ciel clair-4°
DE | FR
International
Espagne

Espagne: un sacristain a été tué dans une église

Police work next to the body of a man killed in Algeciras, southern Spain, Wednesday, Jan. 25, 2023. Spain's interior ministry says that one person has been killed and another serious injured in an at ...
La police sur les lieux du drame, dans le sud de l'Espagne.Image: AP Europa Press

Espagne: un sacristain a été tué dans une église

A Algésiras, dans le sud du pays, un membre de l'église est décédé des suites d'une attaque à l'arme blanche. D'autres personnes ont été blessées.
25.01.2023, 21:50

Un sacristain a été tué et plusieurs personnes blessées, dont un prêtre, dans une attaque à l'arme blanche ce mercredi soir dans une église d'Algésiras, dans le sud de l'Espagne, ont indiqué les autorités.

«L'attaque à l'arme blanche s'est produite peu avant 20h00» dans l'église de San Isidro d'Algésiras, a indiqué le ministère de l'Intérieur. Selon une source, l'assaillant était vêtu d'une djellaba et a «crié quelque chose» au moment de l'attaque.

Des médias locaux, se basant sur des témoignages, indiquent que l'assaillant était armé d'une machette avec laquelle il a tué le sacristain.

«Les faits sont analysés et font l'objet d'une enquête. Il n'est pas possible pour le moment de déterminer la nature de l'attaque», a assuré pour sa part le ministère de l'Intérieur. (sda/ats/afp)

Les obsèques de l'ancien pape Benoît XVI

1 / 15
Les obsèques de l'ancien pape Benoît XVI
source: sda / alessandra tarantino
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Des dizaines de morts lors de manifestations au Pérou

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ramina Eskhakzai, la reporter ukrainienne qui sursaute à chaque explosion
Ramina Eskhakzai est une célèbre blogueuse et journaliste. Dans son dernier reportage, visionné par plus d'un million d'internautes sur YouTube, elle part à la rencontre des derniers habitants de Bakhmout qui s'accrochent à leur ville dévastée. Mardi, un montage plus court a fait sensation sur les réseaux sociaux: on y voit Ramina se faire surprendre par chaque détonation.

Dans la ville saccagée de Bakhmout, à l'est de l'Ukraine, quelque 5 000 civils tiennent encore le coup, malgré l'enfer des assauts incessants. L'armée russe progresse, les balles sifflent et les bombardements rythment un quotidien dramatique.

L’article