International
Etats-Unis

L'Arkansas interdit la transition médicale aux mineurs transgenres

L'Arkansas interdit la transition médicale aux mineurs transgenres

transgenre droits lgbtq usa Etats-Unis Arkansas mineurs
Image: Shutterstock
L'Arkansas est devenu, mardi, le premier Etat américain à interdire aux mineurs transgenres l'accès à des traitements hormonaux ou à des opérations.
07.04.2021, 08:11
Plus de «International»

Aux Etats-Unis, l'Arkansas est devenu, mardi, le premier Etat à interdire aux mineurs qui ne se reconnaissent pas dans leur genre de naissance l'accès à des traitements hormonaux ou à des opérations. Il s'agit là de la dernière illustration de l'offensive conservatrice en cours contre les personnes transgenres.

L'Arkansas a aussi récemment passé plusieurs projets de loi, dont les détracteurs disent qu'ils limitent les droits des personnes transgenres. Le dernier en date vise à interdire aux femmes transgenres de concourir dans des compétitions sportives féminines. Cette question est le cheval de bataille de nombreux conservateurs américains et des projets de loi du même acabit existent dans de nombreux Etats.

L'ONG Human Rights Campaign a dit avoir recensé plus de 195 textes «anti-LGBTQ» en débat aux Etats-Unis, et des «projets de loi anti-trans» dans plus de 30 Etats. Le président américain Joe Biden s'est positionné sur le sujet. Il a promulgué, au premier jour de son mandat, un décret visant à «prévenir et combattre les discriminations sur la base de l'identité de genre ou l'orientation sexuelle». (ats)

1 / 8
Transgenres
Manifestation pour les droits des personnes transgenres, aux Etats-Unis.
source: shutterstock / shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une nonagénaire tuée par un chien dans un cimetière
Une femme de 93 ans est morte mardi dans le Gard, en France, attaquée par un chien gardé par une employée d'un centre canin, actuellement en garde à vue.

Une femme de 93 ans est morte mardi dans le Gard (sud de la France) après avoir été attaquée dans un cimetière par un chien placé sous la garde d'une employée d'un centre canin, actuellement en garde à vue, ont indiqué mercredi des sources judiciaire et proches de l'enquête.

L’article