DE | FR

Le nombre d'homicides a explosé en 2020 aux Etats-Unis

77% des homicides ont été commis avec des armes à feu.
77% des homicides ont été commis avec des armes à feu.Image: Keystone
Les experts peinent à expliquer cette hausse, mais une chose est sûre: elle touche tout le territoire américain et n'a jamais été aussi rapide.
27.09.2021, 21:1628.09.2021, 15:43

C'est l'augmentation la plus rapide depuis le début de la collecte des données, dans les années 1960: en 2020, les homicides ont augmenté de 30% aux Etats-Unis. Plus de 21 500 personnes ont été tuées dans le pays l'année passée.

Ce pic porte le total des homicides à un niveau inédit depuis 25 ans et avait déjà été rapporté par plusieurs grandes villes. Il s'agit pourtant des premiers chiffres officiels et consolidés à partir des données de près de 16 000 des 18 000 agences des forces de l'ordre qui existent dans le pays.

Cette hausse, particulièrement marquée à partir de juin, n'a épargné aucun pan du territoire américain, même si la Louisiane reste en tête des Etats les plus meurtriers.

77% des homicides ont été commis avec des armes à feu en 2020, contre 74% en 2019.

Comment l'expliquer?

Les experts peinent à expliquer ce phénomène. Deux pistes sont mises e avant:

  • La pandémie et ses effets déstabilisateurs.
  • L'impact des grandes manifestations contre les violences policières ou sur la hausse des ventes d'armes à feu.

La police fédérale n'a pas encore publié de données pour 2021, mais les chiffres préliminaires communiqués par les grandes villes du pays ne montrent pas de reflux. (ats/asi)

Ils s'endorment au musée

1 / 8
Ils s'endorment au musée
source: https://stefandraschan.com/ / https://stefandraschan.com/
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment Poutine transforme les minorités russes en «chair à canon»
La mobilisation annoncée par Poutine vise surtout les minorités ethniques habitant dans des régions pauvres et isolées, comme la Bouriatie ou le Caucause du Nord. Une stratégie pas nouvelle qui s'explique.

Vladimir Poutine a annoncé la mobilisation partielle il y moins de deux semaine, mercredi 21 septembre. Alors que les hommes en âge de se battre fuient en masse le pays - les départs se comptent en centaines de milliers, un autre élément devient de plus en plus visible: l'appel aux armes ne touche pas toutes les populations de la même manière.

L’article