International
Etats-Unis

Le tireur de la fusillade de Californie s'est suicidé

Au moins 8 morts dans une fusillade en Californie, le tireur s'est suicidé

Image
nbc news
Une fusillade a fait au moins 8 morts et des blessés sur le site d'une compagnie de transports publics à San José, en Californie, le 26 mai. L'auteur, qui était un employé de l'entreprise visée, s'est donné la mort jeudi.
27.05.2021, 09:0727.05.2021, 15:50
Plus de «International»

Le tireur présumé «est décédé», a précisé Russell Davis, de la police du comté de Santa Clara, sans donner les causes de sa mort ou son identité.

La fusillade a eu lieu mercredi matin autour de 06h45 (15h45 en Suisse) près d'un site de la Valley Transportation Authority (VTA), qui gère notamment les transports publics de la zone, dans le centre-ville de San José. Des employés de la VTA figurent «parmi les victimes», selon la police.

Le site a été évacué et la «gravité des blessures» est en train d'être évaluée, a dit l'entreprise sur Twitter.

Il s'agit d'un centre où sont stockés des trains et qui en assure la maintenance, d'après M. Davis.

Une enquête est en cours, mais «la sécurité du public est assurée à ce stade», a affirmé Russell Davis.

«Nous sommes peinés pour les familles de ceux que nous avons perdus dans cette terrible fusillade», a déclaré le maire de San José, Sam Liccardo.

«Dans la famille de la VTA, nous pleurons la perte de nos collègues et prions pour le rétablissement de ceux qui sont en train d'être soignés», a-t-il ajouté.

Série de fusillades

Une série de fusillades ont endeuillé les Etats-Unis ces derniers mois, notamment dans une installation de FedEx à Indianapolis, dans un immeuble de bureaux en Californie, dans un supermarché à Boulder (Colorado) et dans plusieurs salons de massage à Atlanta.

Le week-end dernier, douze personnes ont été tuées par balle et une cinquantaine ont été blessées à travers le pays, dans un regain de violence par armes à feu qualifiée récemment d'«épidémie» par le président Joe Biden. (ats/afp)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le groupe de médias de Trump en chute libre en Bourse
Le groupe de médias de Donald Trump est en chute libre à Wall Street, après s'être envolé lors de son introduction en Bourse il y a deux semaines, amputant la fortune du candidat républicain à la présidentielle de plusieurs milliards de dollars.

Lors de la première séance de cotation de Trump Media and Technology Group (TMTG) le 26 mars, la valorisation du groupe est montée jusqu'à près de 11 milliards de dollars. Mais, depuis, elle s'est réduite de près de 60% pour ne peser désormais que 4,4 milliards de dollars. L'action valait 32,41 dollars à la clôture jeudi.

L’article