DE | FR
Le sénateur Lindsay Graham a fait référence à Brutus et Claus von Stauffenberg pour appeler au meurtre de Vladimir Poutine.
Le sénateur Lindsay Graham a fait référence à Brutus et Claus von Stauffenberg pour appeler au meurtre de Vladimir Poutine. image: flickr, wikpedia.org

Sénateur américain cherche volontaire pour tuer Poutine

Le sénateur américain Lindsey Graham a appelé vendredi les volontaires russes à assassiner Vladimir Poutine.
04.03.2022, 08:4604.03.2022, 11:59

Quelqu'un prêt à se dévouer pour mettre fin aux jours du chef du Kremlin? Non? En tout cas, le politicien américain Lindsey Graham, proche allié de l’ex-président Donald Trump, a lancé un appel aux candidats.

Faut bien que quelqu'un «mette les pieds dans le plats»

«Quelqu’un en Russie doit mettre les pieds dans le plat […] et se débarrasser de ce type», a d'abord affirmé le sénateur républicain lors d’une émission télévisée.

Il a ensuite achevé son propos avec une série de tweets:

Traduction: «Y a-t-il un Brutus en Russie? Y a-t-il un meilleur colonel Stauffenberg dans l'armée russe? La seule façon d'en finir est que quelqu'un en Russie élimine ce type. Vous rendriez un grand service à votre pays - et au monde entier

Manifestement, Graham tenait à aligner les références historiques: après Brutus (l’un des assassins de l’empereur romain Jules César), il a fait référence à l’officier allemand Claus von Stauffenberg, qui avait manqué son attentat contre Adolf Hitler en 1944.

«Les seules personnes qui peuvent régler ce problème sont les Russes. Facile à dire, plus dur à faire. À moins que vous ne souhaitiez vivre dans les ténèbres pour le reste de votre vie, être isolé du reste du monde dans une pauvreté abjecte, et vivre dans l'obscurité, vous devez prendre les devants.»

Bon ben ça, c'est dit.

Vendredi, Lindsay Graham a présenté au Sénat une résolution condamnant le président russe et ses chefs militaires les accusant de commettre des «crimes de guerre»
et des «crimes contre l’humanité». (mbr)

L'opération militaire russe en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les diplomates de l'ONU quittent la salle lors d'un discours du ministre russe

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

Des personnes trans sont bloquées en Ukraine

Link zum Artikel

Sean Penn emmène Hollywood en Ukraine pour un documentaire

Link zum Artikel

La guerre en Ukraine, ça vous préoccupe? Comment? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Conflit Ukraine-Russie: 3 scénarios militaires les plus probables

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Risque-t-on une pénurie d'huile en Suisse? Voici ce que l'on sait
Chez nos voisins français, les rayons contenant de l'huile de tournesol sont vides, mais qu'en est-il en Suisse? Doit-on craindre une pénurie? Explications en trois points.

La crainte d'une pénurie est sur toutes les lèvres: la France voit ses rayons d'huile de tournesol vidés par les consommateurs inquiets. Doit-on craindre des conséquences semblables? Réponses des principaux acteurs suisses de la grande distribution.

L’article