DE | FR

Au moins 46 migrants trouvés sans vie dans un camion au Texas

Les corps de 46 personnes ont été retrouvés lundi dans un camion près de San Antonio, au Texas. Le gouverneur de l'Etat a accusé la politique migratoire du président Biden.
28.06.2022, 06:0828.06.2022, 07:14

Les corps de 46 personnes au moins ont été retrouvés lundi dans un camion près de San Antonio, au Texas, ont indiqué les autorités locales. Les camions sont un moyen de transport fréquemment utilisé par des migrants souhaitant entrer aux Etats-Unis.

La police sur les lieux du drame.
La police sur les lieux du drame.Image: sda

«Nous avons jusqu'ici pris en charge environ 46 corps», a indiqué le chef des pompiers de San Antonio. Seize blessés, douze adultes et quatre enfants ont été pris en charge. Ils étaient «conscients» lors de leur transport vers des services de soins, a-t-il ajouté.

«Les patients que nous avons vus étaient brûlants au toucher. Ils souffraient de coups de chaleur, d'épuisement dû à la chaleur. On n'a pas trouvé trace d'eau dans le véhicule», a énuméré le chef des pompiers.

«Le résultat de l'ouverture des frontières»

Le gouverneur républicain du Texas Greg Abbott s'est immédiatement saisi du drame pour en rejeter la faute sur le président américain Joe Biden. «Ces morts sont [de la responsabilité de M., ndlr] Biden. Ils sont le résultat de sa politique mortelle d'ouverture des frontières», a-t-il attaqué.

Les arrivées de migrants clandestins ont fortement augmenté après l'arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche, bien que ce dernier tente d'endiguer l'afflux migratoire en confiant notamment cet épineux dossier à sa vice-présidente Kamala Harris. (ats)

Olivia Rodrigo dédicace une chanson aux juges de la Cour suprême

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
#SitLikeAGirl: l'histoire derrière le hashtag qui soutient Olena Zelenska
En pleine crise ukrainienne, Olena Zelenska a fait grincer des dents à cause de sa couverture de Vogue. Certaines critiques portaient sur la pose de la première dame. Il n'en fallait pas moins pour qu'un mouvement de soutien soit lancé.

Assise jambes écartées sur les marches du métro de Kiev, les mains jointes et le regard décidé: c'est ainsi qu'Olena Zelenskales a posé fin juillet pour Vogue. Derrière elle, des sacs de sable sont collés dans des colonnes de marbre.

L’article