DE | FR

Biden et Poutine vont s'appeler pour tenter de s'accorder sur l'Ukraine

Souvenirs, souvenirs: Le président américain Joe Biden et le président russe Vladimir Poutine se sont rencontrés à la «Villa la Grange», en juin dernier, à Genève.
Souvenirs, souvenirs: Le président américain Joe Biden et le président russe Vladimir Poutine se sont rencontrés à la «Villa la Grange», en juin dernier, à Genève. Image: sda
Cet appel interviendra deux semaines avant des négociations entre les deux pays, prévues le 10 janvier à Genève, sur l'armement nucléaire et la situation à la frontière russo-ukrainienne.
30.12.2021, 04:5530.12.2021, 06:49

Le président américain Joe Biden proposera à son homologue russe Vladimir Poutine une «voie diplomatique» pour sortir de la crise ukrainienne, lors d'un appel jeudi, avant des pourparlers sur la sécurité en Europe qui débuteront le 10 janvier.

Joe Biden et Vladimir Poutine se parleront au téléphone jeudi «pour discuter de divers sujets, dont les prochains contacts diplomatiques avec la Russie»
Une porte-parole de la Maison Blanche chargée des questions de sécurité

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a ensuite confirmé la tenue de l'échange, ajoutant qu'il aurait lieu «tard dans la soirée» à l'heure de Moscou.

«Profondément inquiets» mais aussi prêts à répondre

Joe Biden, qui s'entretiendra avec Vladimir Poutine depuis son fief du Delaware, se montrera prêt à emprunter «une voie diplomatique», mais les Etats-Unis, qui demeurent «profondément inquiets» de la présence de troupes russes à la frontière avec l'Ukraine, seront aussi «préparés à répondre» en cas d'invasion, selon un responsable de la Maison Blanche:

«Washington aimerait voir les troupes retourner à leurs zones d'entraînement habituelles»

Moscou exclut toute «concession»

Il s'agit du deuxième entretien téléphonique entre Joe Biden et Vladimir Poutine en moins d'un mois. Début décembre, le président américain avait menacé son homologue de sanctions «comme il n'en a jamais vu», en cas d'attaque contre l'Ukraine.

Moscou affirme, lui, n'agir qu'en réaction à ce qu'il décrit comme une hostilité occidentale. Le président russe a récemment présenté deux projets de traités visant à empêcher tout élargissement de l'Otan, notamment à l'Ukraine, et à mettre fin aux activités militaires occidentales à proximité des frontières russes.

Ces pourparlers bilatéraux devraient être suivis le 12 janvier par une réunion entre la Russie et l'Otan, suivie le 13 janvier d'une rencontre entre la Russie et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), dont font partie les Etats-Unis, a indiqué lundi un porte-parole américain. (ats/jch)

En parlant de la Russie: Cette influenceuse russe danse avec un ours et se fait allumer sur les réseaux

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
2021 a été l'une des sept années les plus chaudes selon l'ONU
L'année 2021 a été l'une des sept plus chaudes observées, malgré le courant froid de La Niña. La température moyenne a dépassé de 1,1°C celle de la période préindustrielle.

Le réchauffement par décennie devrait continuer à augmenter, a rapporté mercredi, à Genève, l'Organisation météorologique mondiale, institution spécialisée de l'Organisation des Nations unies (ONU). Ce constat apparaît suite à l'année écoulée qui a été plus chaude que les précédentes où la Niña avait été identifiée, a fait remarquer le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas.

L’article