International
Etats-Unis

Pourquoi des milliers de personnes marchent vers les Etats-Unis

epa11045003 Migrants walk in a caravan heading to the northern border with the US, in the municipality of Huixtla in Chiapas, Mexico, on 26 December 2023. A caravan of more than 6,000 migrants is adva ...
Dans l'espoir d'une vie meilleure, des milliers de personnes marchent du sud du Mexique vers les Etats-Unis, le 26 décembre 2023.Image: keystone

Pourquoi des milliers de personnes marchent vers les Etats-Unis

Des milliers de migrants traversent à pied le Mexique pour tenter de se rendre aux Etats-Unis. Un chemin semé d'embuches pour fuir la pauvreté, la violence et la criminalité.
28.12.2023, 18:5529.12.2023, 07:38
Chantal Stäubli
Chantal Stäubli
Chantal Stäubli
Suivez-moi
Plus de «International»

La veille de Noël, des milliers de personnes sont parties à pied. Elles se sont regroupées en une caravane dans le sud du Mexique avec toutes la même destination en tête: les Etats-Unis. Si les médias parlent de «caravane», les migrants préfèrent le terme «d'exode». L'exode de la pauvreté.

Mais la pauvreté n'est pas la seule et unique raison pour laquelle quelque 7000 personnes entreprennent cette marche d'environ 4000 kilomètres. Elles fuient également la violence, la criminalité et l'instabilité politique dans leur pays d'origine ainsi que les conséquences du changement climatique.

Les migrants viennent du Mexique, du Venezuela, du Honduras, du Salvador, du Guatemala, du Nicaragua ou de Haïti. Selon les coordinateurs de la caravane, 24 nationalités sont représentées.

epa11045000 Migrants walk in a caravan heading to the northern border with the US, in the municipality of Huixtla in Chiapas, Mexico, on 26 December 2023. A caravan of more than 6,000 migrants is adva ...
Chiapas, 26 décembre 2023. Première destination des manifestants: Mexico.Image: keystone

Certains d'entre eux se sont déjà frayé un chemin à travers les routes les plus dangereuses du monde, comme le bouchon du Darién, la forêt vierge qui sépare la Colombie du Panama.

L'homme derrière ce rassemblement, Luis García Villagrán, accuse les autorités mexicaines d'inaction face aux demandes d'immigration. Les personnes qui arrivent dans la ville mexicaine de Tapachula, près de la frontière avec le Guatemala, et qui souhaitent se rendre aux Etats-Unis, ne recevraient actuellement plus de permis de passage. «C'est peut-être un ordre reçu de Washington», assure-t-il.

La caravane du désespoir

Chaque année, des centaines de personnes, d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale notamment, traversent la frontière avec le Mexique pour aller vivre le rêve américain. Pour beaucoup, il restera toutefois un idéal. Environ 10 000 d'entre elles sont interceptées chaque jour à la frontière sud. Un record absolu.

Entre 400 et 500 personnes meurent chaque année à la frontière sud.

Mais cela n'empêche pas l'organisation de marches de protestation. Depuis dix ans se tient ce que l'on appelle le «Viacrucis del migrante» (chemin de croix des migrants). Cette action de contestation religieuse a été lancée en 2013 pour attirer l'attention sur la violence des régimes frontaliers. Certains manifestants portaient des vêtements bibliques et des croix.

epa11044999 Migrants walk in a caravan heading to the northern border with the US, in the municipality of Huixtla in Chiapas, Mexico, on 26 December 2023. A caravan of more than 6,000 migrants is adva ...
Le cortège scande «Exode de la pauvreté». Chiapas, 26 décembre 2023.Image: keystone

Le catholicisme domine largement en Amérique latine. Le jour de Noël cependant, une foule énorme a marché sous un soleil de plomb à travers le Mexique, avant de passer la nuit dehors. «Notre repas de Noël était composé de mortadelle, de beurre et de tomates, le tout accompagné d'une tortilla», raconte un migrant du Honduras.

Migrants camp in Alvaro Obregon, Mexico, Sunday, Dec. 24, 2023. A caravan or migrants started the trek north from Tapachula on Sunday, just days before U.S. Secretary of State Antony Blinken arrives i ...
Veille de Noël dans la rue, lvaro Obregon, Mexique.Image: keystone

La caravane est partie de la ville de Tapachula. Il s'agit de la plus grande marche de protestation de cette année. Sa première destination: Mexico. Mais d'ici là, le voyage est encore long et incertain.

Dans de nombreux cas, les marches se sont dissoutes après quelques jours à cause d'obstacles rencontrés en route.

«Il y a beaucoup de points de contrôle et ils nous dévient»
Un activiste
Image

La réaction du Mexique et des Etats-Unis

Le thème de l'immigration polarise fortement aussi aux Etats-Unis. Joe Biden avait promis de ne pas construire de mur à la frontière avec le Mexique. Il a finalement tout de même approuvé le projet de son prédécesseur, Donald Trump. Mais l'actuel président n'a pas assuré sa réélection pour autant. Au contraire. Le voilà sous pression et les républicains le tiennent pour responsable du «chaos à la frontière mexicaine».

Le président mexicain López Obrador n'est, lui, pas opposé à l'idée d'aider les Etats-Unis à endiguer l'immigration. En contrepartie, il demande un assouplissement des sanctions économiques contre Cuba et le Venezuela. Cela entraînerait une plus grande prospérité et permettrait de lutter contre les causes de cet exode.

Traduit de l'allemand par Valentine Zenker

Il a filmé l'horreur des migrants: «Je me suis ramassé une claque»
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
L'étrange cadavre d'une Française de 22 ans retrouvé dans une église
La découverte du cadavre d'une Française de 22 ans dans une église italienne à l'abandon laisse la police perplexe. A l'origine, il pourrait s'agir d'un défi TikTok.

Une Française a été retrouvée sans vie dans une église abandonnée du Val d'Aoste, dans le nord-ouest de l'Italie. Selon les informations de la chaîne américaine CNN, la jeune femme de 22 ans avait auparavant raconté à ses proches qu'elle cherchait une maison hantée par des esprits. La police explore différentes pistes, notamment la possibilité d'un défi sur TikTok ou d'un «meurtre prémédité». Un «concours de chasse aux fantômes» circulerait actuellement en France sur les médias sociaux.

L’article